Pluies acides

1420 mots 6 pages
Pollution et pluies acides

Photo .

Léa & Nisrine

Pollution acide :
Les deux principaux polluants acides des pluies sont l'acide nitrique HNO3 et l'acide sulfurique H2SO4, or les rejets directs de ces deux substances dans l'atmosphère sont très faibles et ne peuvent en aucun cas justifier les ordres de grandeur des acidités citées ci-dessus. Les précurseurs de l'acide nitrique sont le monoxyde et le dioxyde d'azote qui se forment, à haute température, à partir du dioxygène et du diazote atmosphériques, en particulier dans les moteurs de nos véhicules et dans certains réacteurs industriels. Certaines industries utilisent un combustible riche en soufre et produisent donc une grande quantité de dioxyde de soufre qui se transforme en acide sulfurique. Dans les deux cas, c'est un enchaînement de réactions radicalaires initiées par le rayonnement solaire qui conduit du précurseur au polluant final.
Pluies acides, forme de pollution atmosphérique faisant actuellement l'objet d'une grande controverse en raison des importants dommages dont elle serait responsable sur l'environnement. Les pluies acides se forment lorsque les oxydes de soufre et d'azote s'associent à l'humidité de l'air pour libérer de l'acide sulfurique et de l'acide nitrique qui sont ensuite transportés très loin de leur source avant d'être précipités par les pluies. La pollution peut également être véhiculée par la neige ou le brouillard, ou encore être précipitée sous forme sèche. En fait, bien que le terme de pluies acides soit utilisé depuis plus d'un siècle — il provient d'études atmosphériques effectuées dans la région de Manchester en Angleterre —, le terme scientifique le plus approprié devrait être dépôt acide, car la forme sèche de ces précipitations est tout aussi néfaste pour l'environnement que leur forme liquide.Le problème des pluies acides trouve son origine dans la révolution industrielle et n'a cessé de croître depuis lors. La gravité de leurs effets est reconnue depuis

en relation

  • Pluies acides
    3076 mots | 13 pages
  • les pluies acides
    397 mots | 2 pages
  • Les pluies acides
    735 mots | 3 pages
  • Les pluies acides
    1119 mots | 5 pages
  • Les pluies acides
    2955 mots | 12 pages
  • Les pluies acides
    1037 mots | 5 pages
  • Les pluies acides
    1361 mots | 6 pages
  • Les Pluies acides
    1532 mots | 7 pages
  • Pluies acides
    1494 mots | 6 pages
  • Pluies acides
    1570 mots | 7 pages