Poésie engagée

1858 mots 8 pages
La poésie engagée est un genre de poésie qui se met au service d'une cause (politique, culturelle ou encore religieuse) et invite le lecteur à la réflexion ou à l'action en faveur de celle-ci. Elle sous-tend donc une idéologie.
Même si toute poésie manifeste à sa manière un certain engagement de l'auteur dans cette aventure à chaque fois singulière qu'est la conquête d'un langage personnel, elle est véritablement engagée lorsque le poète prend position à travers son texte sur un sujet important.
D'entrée de jeu, il faut une prise de responsabilité et donc de risque. Il est dans son essence même subversif, car celui qui s'engage transgresse la règle implicite qui met le citoyen sous la férule du pouvoir du moment. À noter que beaucoup de grandes œuvres peuvent être considérées comme subversives, notamment lorsqu'elles sont produites en des temps particulièrement tourmentés et nécessitant la défense de certaines idées ou d'idéaux en danger.
Les causes d'engagements sont nombreuses : elles peuvent être philosophiques, l'auteur prend position dans une querelle d'idées (durant les guerres de religion, dans la deuxième moitié du seizième siècle, Aubigné défend les protestants avec Les Tragiques cependant que de son côté Ronsard consacre aux catholiques son Discours sur les misères de ce temps). Elles peuvent également être politiques (Les Iambes de Chénier durant la Révolution française). Souvent cité, Victor Hugo a vivement critiqué "Napoléon-le-petit" dans de nombreux poèmes (Les Châtiments). Plus récemment, on pense à la Résistance durant la Seconde guerre, qui voit se cristalliser l'opposition de plusieurs poètes (principalement surréalistes) à l'occupant nazi: ce serontRené Char (Feuillets d'Hypnos), ou Robert Desnos, mort des suites de la déportation, ou encore Éluard (Liberté, Au rendez-vous Allemand) parmi de nombreux autres. À cet égard, le mouvement formé autour de L'Honneur des poètes (1943) est la preuve a posteriori que la poésie ne saurait se couper de

en relation

  • Poésie engagée
    719 mots | 3 pages
  • Poesie engagée
    2782 mots | 12 pages
  • La poésie engagée
    498 mots | 2 pages
  • La poésie engagée
    1710 mots | 7 pages
  • La poésie engagée
    1860 mots | 8 pages
  • La poesie engagée
    1635 mots | 7 pages
  • La poesie engagee
    380 mots | 2 pages
  • La poésie engagée
    310 mots | 2 pages
  • POESIE ENGAGEE
    692 mots | 3 pages
  • La poésie engagée
    3773 mots | 16 pages