Poids des innovations dans l’activité économique

Pages: 9 (2130 mots) Publié le: 10 mai 2010
Chapitre 1 : Poids des innovations dans l’activité économique
Le poids de l’innovation se mesure :
- Par le montant des moyens utilisés en ter me de financement de chercheur équipement
- Par son impact sur l’activité économique
Dans un contexte historique :
- Les progrès technologique ont permis de multiplier par vingt la production par tete depuis le début du 19eme siècle en Europe et auxEtats Unis
- Le nombre de brevets délivrés chaque années aux Etats Unis est passé de quelques centaines à plus de cent mille sur la même période
Plus récemment :
- Le nombre de chercheur dans l’OCDE a double entre 1960 et 1995
- Sur cette période, la part des dépenses en R&D dans le PIB est passé de 1% à 2% avec l’objectif affirmé par l’Union Européen d’atteindre les 3% en 2010
Au-delà de cestendances, on note de fortes disparités d’un pays à l’autre
1. Le retard de l’Europe :
Le japon dédie a la R&D deux fois plus de ses ressources que l’Europe et les Etats unis 60% de plus. Certains pays émergent augmentent à un rythme rapide leur capacité technologique et scientifique
Selon l’OCDE la distribution de la R&D se modifie, c'est-à-dire que les pays hors UE augmentent leurinvestissement en R&D
La part des pays non membre de l’UE de la R&D mondiale s’accroit (11,7% en 1996 à 18,4% en 2005)
En mars 2000, création de l’économie de la connaissance à Lisbonne à l’horizon de 2010, pour rattrapé le retard de l’Europe
L’objectif stratégique de Lisbonne est de devenir l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde capable d’une croissance économiquedurable…
Le problème c’est qu’il parle de l’économie de la connaissance, sans savoir ce que s’était. Ils ont donc définit, l’OCDE (2002) le concept d’investissement dans le savoir pour mesurer l’économie de la connaissance. C’est la somme des dépenses consacrées à :
- R&D
- Enseignement supérieur public et privé
- Aux logiciels
Le conseil Européen de Barcelone de mars 2002 fixe des objectifsquantitatifs :
- L’ensemble des dépenses en matière de R&D doit augmenter pour approcher 3% du PIB
- Les deux tiers de ce nouvel investissement devraient provenir du secteur privé
Tableau 1 :
- En 2008, l’OCDE les dépenses en r&d on atteint 886 milliard de dollars dont 263milliard en Europe. Les dépenses ont triplé entre 81 et 96 et doublés entre 96 et 2008.
- La part des USA qui reste entète, plus de 40% du total des dépenses même si elle a baissée de 1981 à 2008.
- Au début la part de l’UE a bcp baissé pour remonter légèrement.
- Le japon c’est le chemin inverse
- L’UE, l’Allemagne est largement supérieure aux autres.
- Ecarts en valeur absolue très élevé entre l’OCDE et les Etats Unis.

Poids de l’innovation par le montant des moyens
Le montant des dépenses dépend dupays. Pour comparer des dépenses il faut prendre en compte l’effet taille.
Tableau 2 : L’effort en R&D = Dépense/PIB
DIRD : Dépenses intérieurs de R&D : les dépenses intérieur correspondant aux travaux de R&D exécutés sur le territoire national quelque soit l’origine des fonds. Elles comprennent :
- les dépenses courantes (masse salariale des personnels de R&D et dépense de fonctionnement)
-dépenses en capital (achat d’équipement nécessaire à la réalisation des travaux internes à la R&d ainsi que les opérations immobilières réalisées dans l’année)
Constats :
- La moyenne de l’OCDE en 2007 est de 2,3%.
- Pour la France les efforts en R&D baissent.
- L’objectif de 3% de Barcelone ne sera donc pas atteint.
Tableau 3 :
Pour comparer les dépenses on peut aussi comparer les dépenses entermes de personnel affecté à la recherche (ingénieur, technicien…). On constate en Europe 7 chercheurs pour 1000 actifs.
Les dépenses en R&D sont distinguées selon leur lieux d’execution et leur source de financement (c’est à dire secteur public ou privé dans les deux cas). Ils sont différents d’un pays à l’autre.
La part des E/x dans l’exécution de la recherche est toujours prépondérante. On...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L’entreprise et le marché du travail : poids du secteur informel dans l’activité économique
  • L'activité économique
  • L'activité economique
  • L'activite economique
  • L'activité économique
  • L’activite economique
  • L'activité économique
  • L'activité économique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !