Ponge pluie

Pages: 6 (1311 mots) Publié le: 6 juin 2012
PLUIE

I. Le recueil : «le parti pris des choses »
« Le parti pris des choses » publié en 1942 constitue le premier grand recueil de Ponge. L’auteur entreprend d’abord et avant tout de rendre compte des objets du quotidien, des choses et de leurs caractéristiques précises, à travers une écriture nouvelle. Revenant à l’origine de sa démarche, il explique « On n’avait jamais parlé de l’abricot,de la figue, les objets les plus familiers me semblait mériter non pas une définition dans le dictionnaire mais une définition un peu sensible ». C’est ainsi qu’il propose une « récréation » de choses, grâce, précisément, aux mots de la description. Sa démarche se présente alors à la fois comme scientifique, poétique et objective.
Dans chacun de ses poèmes, Ponge transforme choses, êtres oumoments en ce qu’il appelle « objeu », le poète a recours à toutes les ressources de son artisanat poétique : lexique choisi, allitérations efficaces, structure de phrases astucieuses.
En 1944, SARTRE fera de Ponge un illustrateur d’un courant philosophique appelé « phénoménologique ». Ce courant fonde notre connaissance du réel sur la perception de l’analyse des phénomènes.
Ponge occupa alors uneplace comparable à celle que tinrent dans les mêmes années d’après- guerre les « nouveaux romanciers » (ROBE-GRILLET, BUTOR, SARRAUTE) pour l’écriture de fiction. Souvent qualifié « d’antiromantique », il contribua en effet à la sévère critique du lyrisme et développa la création poétique française fondée sur une expérimentation nouvelle de la langue dans les années 1950-1970. Il n’oublia jamais aucœur même de son travail le plus technique, le souci de qu’il appelait l’objoie, le bonheur que la chose procure quand elle devient mot.
Il a une sympathie envers les choses. Par sa poésie il prend la parole pour les objets condamnés au silence, cette position fait connaître Francis Ponge grâce à son texte publié en 1942 Le parti pris des choses qui pouvait se nommer aussi "façons d'être" ou "êtres". Dans ce recueil, il se situe contre toute la traditions poétique française qui privilégie l'homme, ses pensées ses sentiments, l'obscurité de son destin. Ponge "prend le parti" des objets et de ces curieux objets animés que sont les animaux ou même les êtres humains. la cruche, le verre d'eau, la motte de terre, la crevette, l'araignée ... Autant de poèmes, ou plutôt d'écris aux formesdiverses, où l'homme n'intervient que par son regard le plus attentif et le plus pur, c'est-à-dire le moins déformé par sa subjectivité.  

II. Extrait « pluie ».
1. En quoi ce poème détient-il une valeur programmatique en ce début de recueil ?
On peut dire que ce texte est le début d’une encyclopédie de grands phénomènes
2. Comment Ponge transfigure-t-il la réalité grâce à l’écriture poétique ?Ponge nous montre que le langage peut conforter dans une vision réductrice du monde. Le poète permet de nous faire voir le monde autrement et permet de redéfinir la poésie.

3. La pluie tombe elle chez Ponge ?
Oui mais d’une façon très diverse, chaque pluie a ses caractéristiques précises.
4. Quelle vision inédite du phénomène le poète nous propose-t-il ?
Il la propose de manière trèsscientifique, d’une analyse sans précédent, on peut s’attendre avec le titre « Pluie » à un poème qui repose sur le thème de la mélancolie.

III. Commentaire
Lecture analytique : Pluie, Ponge.
Introduction :
Position inaugurale du poème, premier du Parti-pris des choses. Donne le ton, méthode de Ponge. Objet analysé selon une démarche scientifique, subjectivité et objectivité se mêlent créant par-làles images poétiques qui amènent à considérer la pluie dans son processus, ses transformations. L'écriture du poète se donne à voir dans la pluie sujette à transformation constante.
Problématique : Comment les techniques poétiques de Ponge permettent-elles d'appréhender une nouvelle image de la pluie ?
I – Une description scientifique.
1- Une méthode d'observation :
Mouvement du texte...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire poème pluie de ponge
  • Ponge pluie/ de l'eau
  • la pluie
  • La pluie
  • La pluie
  • La pluie
  • la pluie
  • Une pluie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !