La radio

780 mots 4 pages
Le titre du Parti pris des choses résume bien toute l’entreprise de Ponge: s’ouvrir aux objets même les plus banal s (la pomme de terre, le cageot) avec une attention entière et attendrie. Prendre le parti pris des choses, c’est en effet abandonner la subjectivité humaine, “céder l’initiative aux choses”, aider les objets à “s’exprimer”.
Puisque le réel se dérobe aux mots qui veulent le traduire, Ponge donne aux objets une nouvelle définition pour “relever le défi des choses au langage”. La mise en rapport de l’objet, de son nom, et du texte écrit prend, selon Ponge, le nom d’ objeu , sorte d’adéquation entre l’objet et l’écriture, où par un effort d’expression, les choses deviennent paroles et les paroles choses.
Mais les objets s’inscrivent dans un univers humain. Les aider à “s’exprimer”, c’est-à-dire les nommer d’une manière à la fois poétique et précise, c’est “produire un objet de plaisir pour l’homme”. La virtuosité, la sophistication, la perfection, et l’humour de l’ objeu apportent à l’auteur et au lecteur un intense plaisir que Ponge appelle l’ objoie . Il peut ainsi accomplir ce dont, d’après l’auteur, la littérature est seule capable: textes | Système énonciatif | Jeux de mots / jeux phoniques | Figures de style | Le cageot | - 3è pers : " il " = apparente objectivité du texte. Absence d'émotion.
Mais présence de :
- modalisateurs : " à coup sûr ", " moins encore ", " en somme ", " il convient "
- jugements de valeur : " sans vanité ", " denrées fondantes ", " des plus sympathiques " : présence discrète du poète, humour. | " Cage / cageot / cachot " = Ponge fait de l'objet un mot-valise : humour dans la mesure où le cageot lui-même sert à transporter !
" au terme de son usage " : polysémie de terme = but + mot : " terme de son usage " ou " usage de son terme " ?
" sympathiques " : étymologie = souffrir avec : le poète prend parti pour le cageot
" s'appesantir " : s'appuyer sur un cageot n'est pas recommandé | Personnifications : "

en relation

  • la radio
    696 mots | 3 pages
  • La radio
    924 mots | 4 pages
  • Radio
    445 mots | 2 pages
  • Radio
    6639 mots | 27 pages
  • Radio
    1992 mots | 8 pages
  • La radio
    1528 mots | 7 pages
  • radio
    1062 mots | 5 pages
  • La radio
    589 mots | 3 pages
  • La radio
    2089 mots | 9 pages
  • La radio
    1003 mots | 5 pages