Pourquoi selon ricardo la répartition du revenu national constitue t-elle l'enjeu principale de la société capitaliste?

1433 mots 6 pages
Sujet: pourquoi selon Ricardo la répartition du revenu national constitue t-elle l'enjeu principale de la société capitaliste?

Pour les classiques , c'est l'accumulation du capital qui est la clé de l'évolution de notre société, Cette société capitaliste se caractérise par des traits comme la propriété privée des moyens de production, la recherche du profit , la liberté des échanges économiques et de la concurrence économique dans le marché et la rémunération du travail par un salaire, Cette vision est hérité d'Adam Smith , qui dans son ouvrage la richesse des nations publié en 1776 , a pour la première fois traiter l'économie comme une matière à part entière c'est a dire qui à des questions économiques à utiliser des réponses économiques, Smith va différencier trois classes: capitalistes, travailleurs , propriétaires auxquelles on associe trois facteurs de production: capital , travail , terre, Le capitaliste dont le but est la recherche du profit est la clé pour la hausse de la richesse des nations et pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Ainsi il sépare le revenu national en 3 rémunération salaire , profit , rente qui se repartissent de manière plus ou moins inégale, C'est pourquoi David Ricardo un économiste anglais va reprendre les idées de Smith en les contestant ou les étayant et va élaborer une théorie de la répartition du revenu national mettant surtout en cause une relation inverse entre le profit et le salaire. C'est donc le conflit qui existe entre travailleur et capitaliste qui est la clé de l'accumulation du capitale et donc de la prospérité de la société. Néanmoins selon Ricardo ce conflit crée des limites à l'accumulation menaçant même la croissance économique. Alors en quoi la recherche de l'accumulation du capital est-elle déterminante pour l'opulence et la survie de la société avancée?
Nous verrons dans une première partie la théorie de la valeur chez Ricardo qui est a la base de celle de la répartition puis dans une deuxième

en relation

  • Economie
    22944 mots | 92 pages
  • Histoire De La Pens E Conomique
    25591 mots | 103 pages
  • Histoire economique
    22684 mots | 91 pages
  • Théorie economique
    12160 mots | 49 pages
  • Droit transitoire
    17496 mots | 70 pages
  • Histoire de la pensée économique
    38246 mots | 153 pages
  • Histoire de la pensee economique
    99702 mots | 399 pages
  • Cours d'introduction à l'analyse économique
    28152 mots | 113 pages
  • histoire de pensée economique
    99957 mots | 400 pages
  • économie
    10775 mots | 44 pages