Préface de l' almageste

3357 mots 14 pages
Préface de l'Almageste dans sa première traduction gréco-latine par Hermann de Carinthie v.1150

Du Xe au XIIIe siècle, le Moyen Âge entre dans une ère qui va jouer un rôle important dans la suite de l'histoire. D'une part, l'Occident médiéval entre dans une phase de croissance économique et démographique. L’Europe voit sa population doubler, entraînant une expansion de la Chrétienté avec la colonisation de l'Est, les Croisades et la Reconquista. De plus, lié au développement des hérésies au sein du Royaume Français durant le XIIe siècle, se développe l'idée de l'instruction du peuple. La conjoncture de ces deux causes (à savoir les Croisades et l'enseignement du peuple) vont permettre l'apport de nombreux livres traitant de toute choses, vont permettre de répondre à une soif intellectuelle de plus en plus importante. Il faut tout de même mettre un bémol puisque cette soif de savoir en Occident apportée par la curiosité des livres grecs antique ramenés d'Orient lors des Croisades à toujours exister, seulement le XIIe marque le point culminant de cette envie de connaître le monde qui nous entoure. Le texte présenté est inscrit dans cette période. Ce texte est la préface de l'Almageste, traduit l'arabe par Herman de Carinthie (ou Herman le Dalmate) vers 1150. L'auteur est un lettré du XIIe siècle qui fut enseignant, traducteur, philosophe, mathématicien entre autre. Né vers 1110 et mort vers 1158/1160, il fut notamment un étudiant à l'université de Chartes (la plus prestigieuse du Moyen Age) et l'un des traducteurs présent à la demande de Pierre le Vénérable (abbé de Cluny) pour la traduction en latin du Coran : le Corpus de Tolède en 1141-1142. Contrairement à ses nombreux contemporains, Herman le Dalmate a contribué par ses travaux à une plus grande connaissance et une meilleure compréhension du monde arabo-musulman chez les intellectuels occidentaux. C'est lors de son arrivée au poste d'enseignant à Toulouse en 1143 qu'il entreprend la traduction d'une œuvre

en relation

  • Copernic et galilee – l’heliocentrisme
    722 mots | 3 pages
  • Histoire des sciences
    5582 mots | 23 pages
  • Baudelaire
    7765 mots | 32 pages
  • Science
    12122 mots | 49 pages
  • Histoire des sciences
    8197 mots | 33 pages
  • Eleve
    7387 mots | 30 pages
  • Revolution copernicienne
    14441 mots | 58 pages
  • L'etat: réalité sociologique
    18104 mots | 73 pages
  • ibn el hytham
    18708 mots | 75 pages
  • Papus La Science Des Nombres
    62979 mots | 252 pages