Primate vieillotine

Pages: 6 (1437 mots) Publié le: 11 avril 2012
TIBERGHIEN Perrine

Analyse de « Primates vieillotines » de Martines Roffinella

Ce texte intitulé « Primates vieillotines » est l'une des dix nouvelles de l'œuvre Inconvenances écrit par Martine Roffinella et paru en 2004 ( éditions Phébus). Le titre de l'œuvre en dit déjà long sur son contenu, chaque nouvelle est employée à dire assez méchamment (et c'est pourtant drôle) l'horreur d'unesociété qui ne tient que sur la convention. Ainsi Martine Roffinella s'en prend à tout ce que la moralité tient pour le mieux sacré : les bébés (« serial infanticide »), la réussite sociale (« savoir vivre des gallinacés »), la mort (« supposition de la queue ») et les vieux que nous allons voir maintenant à travers « primates vieillotines ».
Si l'on analyse le titre de cette nouvelle, on remarquedans le mot « vieillotine » l'idée de vieillesse et de démodé. On pourrait également supposer que le suffixe -ine a été ajouté, inventé pour l'esthétique du mot et de l'image. Quant au mot « Primate », il fait allusion au comportement animal, primitif et mal éduqué de l'homme. Apparaît après le titre une citation étrangère et traduite : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'avez-vous abandonné? », quitraduit dès lors la détresse et incite le lecteur à s'interroger sur les raisons de cet appel à l'aide.
Dans cette nouvelle, le narrateur et le personnage principal coïncident (les indices d'énonciation tels que les pronoms personnels à la première personne du singulier « je » et du pluriel « nous » le montrent) et s'adressent directement aux lecteurs sous la forme d''un « vous » collectif. Leprésent de narration est employé tout au long du récit pour donner un relief particulier aux faits en les rendant plus présents à l'esprit du lecteur. Le sujet de ce récit traité n'est autre que les inconvenances des « Primates vieillotines ».
La narratrice, car il s'agit là d'une femme, introduit le thème dès le début et de manière péjorative, ce qui donne un avant-goût de la tonalité de l'histoire: la « Primate vieillotine » est « l'une des catégories les plus exténuantes d'humains femelles âgées qu'il nous est donné de rencontrer en nos ères modernes ».
Suite à cela, la narratrice fait un petit apparte sur un passé révolu : celui des « Dames ». Affirmant dès le début qu'elles n'ont « aucun point commun » avec les « Primates », la narratrice fait une description de ces Dames nementionnant que les qualités de celles-ci (champ lexical de l'élégance et de la délicatesse). S'en suit le récit d'une de ses expériences qu'elle désire partager avec les lecteurs : elle a été témoin dans le passé de l'agression d'une vieille Dame à Paris. Celle-ci portait de nombreux bijoux et était habillée luxueusement, ce qui a probablement attiré l'œil du malfrat. Après lui avoir porté secours, etlui avoir contre indiqué de se balader ainsi vêtue, la vieille Dame la regarde avec une expression qui bouleverse la narratrice : celle-ci resta marquée par cet événement, cette agression semble avoir réveillé en elle le sentiment d'injustice et d'incompréhension (« stupeur »,  « trémeur »).
On observe ensuite un chute (lignes 27 à 35) lorsque « l'effondrement de ces femmes si précieuses »qu'étaient  les Dames « s'est effectué avec une rapidité qui vous glace le sang ». La cause ? La « pandémie » qui a sans doute commencé « lorsqu'elles se sont fait agresser dans leur propre quartier, en raison de leurs bijoux trop voyants »
Cet épisode marque donc la fin des Dames élégantes « au profit des Primates vieillotines ». C'est alors que la narratrice sensibilise, prépare les lecteurs à ce qu'ilva suivre. Pour ce faire, elle utilise le champ lexical de la contagion à travers les termes comme « vérole », « maladie », « germes pathogènes », « désastre », « danger »(lignes 87 à 94). La narratrice fait alors une description des « Primates » en contraste absolu avec les Dames : une suite de termes péjoratifs tels que « goujaterie », « impolitesse », « méchanceté gratuite », ou encore...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • primates
  • Les primate
  • Opsine et primates
  • SVT la place de l homme parmi les primates
  • Étude des pigments rétiniens et relation de parenté chez les primates.
  • Quel lien social dans les sociétés où s'affirme le primat de l'individu ?
  • Quels sont les liens sociaux dans des sociétés où s'affirme le primat de l'individu 
  • Quels liens sociaux dans des sociétés où s'affirme le primat de l'individu ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !