Principe d'indépendance

642 mots 3 pages
Le principe d’indépendance des exercices :

Introduction : Inhérent au principe de prudence, le principe d’indépendance des exercices est un principe comptable obligatoire dans les entreprises. Il est donc essentiel mais aussi très intéressant, c’est pourquoi j’ai choisi d’en parler.
Les principes comptables précisent les règles et les contraintes quant à l’établissement des comptes.
Le principe d’indépendance des exercices, issu du principe de prudence, fait partie de ces principes comptables. Il consiste à comparer les exercices de façon simple en rattachant les charges et les produits à l’exercice dans lequel ils ont été constatés.
Il s’agit donc de ne pas transférer sur les exercices futurs des charges qui sont nées au cours d’un exercice, même si l’on n’est tout à fait sûr ni de leur réalisation ni du moment de cette réalisation.
Nous pouvons donc poser la problématique suivante : quels sont les avantages et les inconvénients du principe d’indépendance des exercices pour une entreprise ?
Dans un premier temps nous allons montrer ce qui constitue le principe d’indépendance des exercices.
Dans un second temps nous expliquerons son lien inhérent au principe de prudence, son rôle et ses incidences dans l’entreprise.

Synthèse : Le principe d’indépendance des exercices est donc un principe comptable qui permet de rattacher les produits à recevoir en déduisant les produits constatés d’avance, en rajoutant les charges à payer, en déduisant les charges constatées d’avance à chaque fin d’exercice. Les entreprises sont obligées de l’appliquer. Les commissaires aux comptes vérifient souvent cette imputation de charges et de produits. Le principe est essentiel pour déterminer le résultat de l’exercice et pour pouvoir comparer les exercices N et N-1.
Remarque : les produits à recevoir ou constatés d’avance, les charges à payer ou constatées d’avance peuvent être comptabilisés plusieurs fois par an, si l’entreprise veut connaître son résultat par période,

en relation

  • Principe d'indépendance
    475 mots | 2 pages
  • Principe d'indépendance
    501 mots | 3 pages
  • Les agences de notation
    2613 mots | 11 pages
  • Droit urbanisme
    3370 mots | 14 pages
  • Commentaire avis consultatif cij du 22 juillet 2010 sur l'indépendance du kosovo
    2770 mots | 12 pages
  • Compta
    527 mots | 3 pages
  • Commentaire déclaration des droits de l'homme et du citoyen
    1091 mots | 5 pages
  • Analyse arrêt creighton qatar 1999
    1263 mots | 6 pages
  • charge constaté d avance
    1161 mots | 5 pages
  • La question du kosovo
    996 mots | 4 pages