Problèmes politiques comptemporains

15984 mots 64 pages
Démocratie et société multiculturelle Au 19e, beaucoup d’auteurs pensaient que la démocratie était en crise. Ils déclaraient que la démocratie est un leurre, une illusion qui n’attribue pas au peuple tout entier le pouvoir réel dans les sociétés occidentales. On voit apparaitre l’idée de remise en question de la démocratie à partir de la 3e République. Les marxistes pensaient qu’il était nécessaire d’instaurer un régime conforme à l’idée de démocratie. Plus récemment, on constate une critique de la démocratie, une réapparition du terme de crise de la démocratie chez des auteurs ne voulant pourtant pas renverser le régime, non révolutionnaires. Ils considèrent qu’il faut maintenir le cadre général de nos institutions mais qu’il y a une insuffisance de la démocratie. Même chez ceux qui veulent conserver le cadre de nos instituions, il existe une critique de nos régimes actuels. Ils disent que la démocratie est fondée sur le respect du pluralisme, sur l’expression libre des opinions et des comportements. Dans un certain nombre de cas, ce pluralisme est limité car il existe un certain nombre de groupes sociaux qui sont de fait exclu de l’expression de leur opinions et donc de la vie politique. Ces groupes vont être appelés des minorités. Celles-ci sont exclues de l’exercice d’un certain nombre de droits qui leurs sont en théorie reconnus. Ces minorités peuvent être nationales, ethniques, sexuelles ou religieuses. Le terme de minorité peut créer une difficulté car il laisse entendre que celle-ci sont effectivement minoritaires (caractérisation quantitative). Mais cela n’est pas nécessairement une minorité quantitative (ex : les femmes). Cela n’empêche pas que ces groupes soient considérés comme des minorités. Ce n’est donc pas un terme sociologique qui caractérise quantitativement un groupe social, c’est un terme politique, c’est ce qui caractérise tous les groupes exclus de l’exercice de certains droits. Ces groupes peuvent dès lors être considérés comme

en relation

  • Education civique "le sport facteur d'integration"
    1936 mots | 8 pages
  • Weber et la raison social
    5615 mots | 23 pages
  • marketing
    1092 mots | 5 pages
  • INTRODUCTION
    638 mots | 3 pages
  • Plutalité des cultures et monde comptemporain
    1596 mots | 7 pages
  • les personnages dans les soleils des independances
    1128 mots | 5 pages
  • Athène
    1726 mots | 7 pages
  • La mondialisation
    1925 mots | 8 pages
  • Divers
    1807 mots | 8 pages
  • Aristote ethique à nicomaque
    3214 mots | 13 pages