programme de seconde français

11960 mots 48 pages
Les genres du roman et de la nouvelle

Comme le conte, le roman et la nouvelle sont des genres narratifs : tous deux ont en effet pour but de raconter une histoire. Qu'est-ce qui fait cependant l'unicité de chaque genre ? La brièveté de la nouvelle suffit-elle à la distinguer du roman ?

Quelles sont les grandes étapes de l'histoire du roman ?

À l'origine, le terme roman est employé pour désigner les récits racontés en langue romane, c'est-à-dire en français, à l'usage des femmes, des gens de cour et des bourgeois ne parlant pas le latin. Le genre, qui apparaît, en France, au XIIe siècle sous une forme versifiée, est le continuateur du roman grec et latin (Daphnis et Chloé de Longus, IIe siècle, le Satyricon de Pétrone, IVe siècle).

Le roman connaît deux périodes dominantes. D'abord, aux XIIIe et XIVe siècles, on assiste à l'extraordinaire épanouissement du roman courtois qui narre les aventures des chevaliers du roi Arthur partant à la conquête du Graal ou de leur dame (Lancelot et la reine Guenièvre, Tristan et Iseut), cependant que Le Roman de Renart évoque cet accomplissement sur un mode burlesque. Ensuite, c'est au XVIIIe siècle qu'a lieu la lente gestation du roman réaliste en Angleterre, puis en France dans la première moitié du XIXe siècle, où le roman s'impose peu à peu comme le genre littéraire majeur.

À partir des années 1950, en France, le Nouveau Roman jette le « soupçon » sur tout ce qui fonde le genre romanesque :

la projection de l'histoire selon une perspective temporelle unifiée ; la consistance de personnages définis par un projet ; la cohérence d'un monde qui s'ordonne, comme un décor, autour de l'histoire que l'on raconte.

Alain Robbe-Grillet, Claude Simon, Nathalie Sarraute, Michel Butor, Robert Pinget ou encore Marguerite Duras s'ingénient alors à brouiller ce code narratif, en inventant des histoires où le passé et le présent se mélangent, où le réel et l'imaginaire s'interpolent, où les objets recouvrent le texte de

en relation

  • programme de francais au second cycle section litteraire
    8629 mots | 35 pages
  • La famille
    3908 mots | 16 pages
  • Altérnance codique
    8435 mots | 34 pages
  • Littérature
    9731 mots | 39 pages
  • Idies note de travail 9
    5329 mots | 22 pages
  • Nouveaux programmes francais lycee
    7766 mots | 32 pages
  • Caca
    2391 mots | 10 pages
  • Hamlet
    13327 mots | 54 pages
  • Canadian parents for french - cpf
    602 mots | 3 pages
  • salut
    2961 mots | 12 pages