projet de déchéance de Napoléon

Pages: 6 (1429 mots) Publié le: 11 juin 2014
I- Une critique de Napoléon

Nous pouvons observer qu'une grande partie de ce texte consiste à critiquer Napoléon.

A- Un homme qui a abusé de la République (l.1-l.4 – l.9-l.15)

Tout d'abord une critique de l'homme et de sa prise de pouvoir. En effet Napoléon apparaît dans le texte de l’abbé Grégoire comme un usurpateur. Il est dit qu’il se fait passer pour un héros national grâce à sesvictoires lors de guerres. or il se trouve que Napoléon, selon l'abbé Grégoire, « s'est approprié les victoires de ses compagnons d'armes » en effet il ne s'est remarqué, en temps que soldat que durant les campagnes d’Italie (1796-1797). D’ailleurs lorsque l’abbé Sieyes décide une révision constitutionnelle par coup d’Etat Napoléon n’ai que sont troisième choix. Sieyes choisit finalementBonaparte pour le manipuler, ce qui reflète son manque de légitimité car acquiert le pouvoir par le coup d’état du 18 Brumaire. De plus la volonté de Sieyes de faire de lui un pantin laisse penser qu’il n’est pas très intelligent.
Bien que la Corse fut annexée en 1768 et que Napoléon né à Ajaccio en 1769, l'abbé Grégoire le qualifie « d'étranger » ce qui encore une fois nous montre que pour l'auteurNapoléon a profité de la situation et qu'il n'avait ni la nationalité ni le mérite pour devenir 1er consul. De plus une fois à la tête du consulat qui s’étale de 1799 à 1804 celui-ci a profité de son haut poste pour accumuler les pouvoirs et réduire les contre pouvoirs qui  « tenait la République en équilibre précaire ». Ces contre pouvoirs étant les 3 assemblées qui sous Bonaparte voient leurspouvoirs législatif quasi nul en ne votant que par oui ou par non aux propositions de projets de lois qui ne sont proposées seulement que par Napoléon. En Effet le texte nous dit qu'« à peine était-elle en activité que Napoléon projeta de réduire le sénat à une nullité ». Par exemple sous le consulat il réduit déjà le rôle du sénat en le réduisant à un rôle consultatif et il le contrôle en désignantles sénateurs (60/80) ainsi qu’en leur faisant subir des pressions.  Le sénat ainsi « ne fut que l’instrument des ses caprices ». Cela montre un abus de pouvoirs et l'élimination du poids politique du corps représentatif qui nous donne les prémices d'une envie de la part de Napoléon de s'approprier tous pouvoirs ce qui est contraire à la République. Or c'est la République qui lui a permis d’accéderà la tête de la France par le consulat. C'est pourquoi il est ici désigné dans ce texte comme l’homme ayant trahit et détruit la République. Or l'abbé Grégoire étant l'un des auteurs de la constitution de la première République cela est traduit dans le texte comme un fait grave. De plus il a surtout réduit à néants les efforts d'un peuple à acquérir sa liberté. Ces efforts nationaux se sont« déroulés pendant 12 ans », nous dit le texte, c’est à dire durant la première République qui se déroule de 1792 à 1804. En effet au départ le pouvoir exécutif étant collégial, divisé entre les trois consuls, Napoléon étant le premier consul réduit le rôle des deux autres à être seulement consultatif. Puis en 1802 il obtient par plébiscite le titre de consul à vie et peu choisir son successeur, ce qui estnon démocratique et antirépublicain. De plus il se sert de l’outil démocratique, qu’est le vote, pour détruire la République et s’assurer un pouvoir total sur le peuple français. Cette volonté sera totalement assouvie le 2 décembre 1804 lors de son couronnement comme empereur.


B- Conscription et Impôts (l.24-l.37)
Ce texte constitue aussi une critique de Napoléon dans son application dupouvoir.
La grande critique que fait l'abbé Grégoire s'appuie sur le fait que la guerre « qui n'était désir que d'un seul homme », en la personne de Napoléon, a eu de graves conséquences sur la France et ses habitants. Cette guerre est la campagne contre la Prusse qui se déroule en 1813. En effet comme le dit l'abbé Grégoire la conscription est une condamnation arbitraire à mort qui s'étant...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Napoleon
  • Napoléon
  • Napoleon
  • Napoleon
  • Napoleon
  • Napoleon
  • Napoleon
  • Napoléon

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !