Prométhée

3026 mots 13 pages
Phase I

Résumé du mythe de Prométhée ( la version où il est immortel, avec la boîte de Pandore aussi)
Les sources du mythe (parler d’Eschyle, qui était-il ? Parler aussi des trois volets de sa tragédie : « Prométhée » dont il ne reste qu’une seule partie (« Prométhée enchaîné »), d’où notre texte est tiré.)

Le mythe de Prométhée est aujourd’hui l’un des plus grands symboles de l’humanisme. Pour toute une tradition de philosophes et de poètes, Prométhée est avant tout celui qui a offert aux hommes le progrès, la technique et la civilisation.

- Le mythe de Prométhée, de quelque façon qu’il soit interprété, ramène toujours à la lutte contre la tyrannie, au progrès et la soif de savoir qui caractérise les mortels (lorsqu’on a peu de temps, on est curieux) depuis que, grâce à Prométhée, ils ont conscience de leur mort prochaine.

- Mais on peut aussi l’interpréter ainsi : Quand le frère de Prométhée, Epiméthée, créa les animaux, il leur donna tant de qualités qu’il n’en resta presque plus pour les hommes. Mais à l’ombre de ce mythe, on peut se demander si ce n’est justement pas grâce à ce départ défavorable, à ce manque d’adaptabilité que l’homme est le seul être vivant capable de prendre le dessus sur la nature. En effet, un animal ne peut progresser car il est naturellement parfait, ayant reçu tout en cadeau des dieux alors que l’humain est forcé de se développer. A partir du moment où il leur offre le feu, Prométhée amorce le développement de cette race qui mis à part ce présent ne doit rien à personne. Le philosophe Platon dira que la technologie est un cadeau fait aux hommes et que pour être légitime, il doit s’accompagner à chaque instant d’une réflexion morale.

- Comme dans le mythe de la création, la femme, ici Pandore, est l’origine du mal sur terre.

- Les lumières ont vu dans ce mythe un modèle de lutte contre le pouvoir par la connaissance et la science.

- Enfin, il est difficilement possible d’éviter la ressemblance entre

en relation

  • Prométhée
    352 mots | 2 pages
  • Promethee
    7950 mots | 32 pages
  • Prométhée
    712 mots | 3 pages
  • Promethée
    703 mots | 3 pages
  • Prométhée
    588 mots | 3 pages
  • Le mythe de Prométhée
    1678 mots | 7 pages
  • Le mythe Prométhée
    628 mots | 3 pages
  • Prométhée et assange
    1365 mots | 6 pages
  • Le parti de promethée
    441 mots | 2 pages
  • Le mythe de prométhée
    436 mots | 2 pages