Publicité

Pages: 7 (1503 mots) Publié le: 6 mars 2011
II/
1/

La publicité évolue constamment elle doit s’adapter à la fois au nouveau moyens de communication et aux gouts du public ciblé. Les entreprises afin de savoir quoi, à qui vendre et de prospérer en répondant aux besoins de leurs clients font appelle au marketing. Il s’impose comme une nécessité pour toute entreprise ambitieuse qui veut réussirà vendre ces produits.

Le marketing est une démarche de recherche d’analyse, d’écoute du marché et de son environnement. Il favorise la commercialisation d’une entreprise. Le marketing a évolué depuis ces dernières années. Nous sommes passés d’un marketing cherchant à convaincre les clients à un marketing qui essaye de s’adapter aux consommateurs. Il réalise des études demarché (des études qui permettent d’analyser comprendre les comportements, les appréciations, les besoins les attentes d’une population définies.)
Les principales informations qu’essaye de recueille ces analyses sont le plus souvent fait par des sondages qui sont ciblés sur ce que les gens sont, sur ce que les gens font, sur ce que les gens pensent. Ces sondages téléphoniques que nousconnaissons probablement tous aujourd’hui sont de plus en plus nombreux sur nos lignes et sont par exemples des démarches types du marketing. Ces démarches sont effectuées par des spécialistes. Ils ont pour missions de donner des conseils, des recommandations aux entreprises grâce à leurs techniques permettant de comprendre les attitudes, les besoins et les attentes des clients. Il analyse noscomportements, nos besoins, nos fréquentation vers les médias. Ils peuvent définir la façon dont une entreprise doit rentrer en contact avec ses clients et la façon dont elle peut en attirer de nouveaux. Ils doivent prendre connaissances de la concurrence, analyser les tendances (pour vendre un produit, il ne doit pas qu’être de bonne qualité. Son design, ses couleurs, son aspect doit respecter les tendancesactuelles qui évoluent avec le temps. )
Il oriente les ventes mais dois aussi vieller a ce qu’elles assurent les économies d’échelle. C’est-à-dire que ces les dépenses de l’entreprise doivent être inférieures à ce que lui rapportent les ventes de ses produits.





2/

Selon certains un nouveau marketing serais née, il serait appelé le « neuromarketing », mais les experts en la matière préfèrent parler de neuroscience « sinon les journalistes les soupçonnent de manipulation mentale » Le neuromarketing a pour but de mieux appréhender et comprendre le fonctionnement ducerveau des consommateurs pour augmenter l’efficacité des campagnes publicitaires. Le psychologue Water Dillo avait déjà soumis ces quelques idées, il disait : L’homme d’affaires avisé doit comprendre le fonctionnement des esprits des clients et savoir les influencer efficacement en appliquant la psychologie à la publicité. Jusqu’alors le monde de la publicité adopté de la méthode relevant juste despsychologies. Maintenant il est dit que les techniques médicales d’imagerie du cerveau seraient discrètement utilisées par la publicité. Plusieurs laboratoires de recherches dans le domaine des sciences du cerveau se voient désormais sollicités par l’industrie afin de contribuer au développement des méthodes du marketing de demain. Cela consiste à analyser l'activité cérébrale du consommateur à lavue d'un produit (au moment de son acte d'achat) ou d'une publicité, à l'aide d'un scanner (ou IRM). Selon les inventeurs de cette technique très sophistiquée, quand une personne achète tel produit, cela signifie qu'elle le désire fortement, et dans ce cas précis, sur l'IRM, il apparaît nettement qu'une partie particulière du cerveau est stimulée : il s'agit du put amen qui est le siège des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la publicité
  • La publicité
  • Publicité
  • Publicite
  • Publicité
  • Publicité
  • Publicité
  • Publicité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !