Quels sont les grand principes du classicisme

557 mots 3 pages
Quels sont les principes du Classissisme enoncés dans ces textes, comment les auteurs les mettent ils en application ? A travers les trois textes, se profilent différents aspect du classissisme, les auteurs, avec un style et un but propres à chacun énoncent quelques règles du classissisme. En effet, Boileau dans l’Art Poetique, d’ailleurs considéré comme le manifeste du mouvement, insiste sur la forme du texte, aussi il écrit : « Rien de plus rude à l’oreille épurée » l.6 Cette personnification met en évidence que le classissisme requiert une technicité et une rigueur implaccables.
Selon lui, il faut donc être clair : « Ce que l’on concoit bien s’ennonce clairement » l.4 Aussi, il ne faut rien laisser au hasard, la personification « Les stances avec grâce apprirent à tomber/ Et le vers sur le vers n’osa plus emjamber » l.7-8 montre que les auteurs classiques respectent des règles strictes.
C’est d’ailleurs ce que semble repprocher La Fontaine dans sa fable, Le philosophe Scythe ; ce dernier, « corrigeant partout la Nature » ôte selon l’auteur tout plaisir. On le voit aux oppositions « retranche l’âme/Desirs et Passions, le bon et le mauvais » l.32
La fontaine met donc en garde à travers un parallèle entre les textes et le verger : « Il ôte de chez lui les branches les plus belles/ Il tronque son verger contre toute raison » Le Verger peut être associé ici au talent, à l’imagination des écrivains. L’opposition à la raison est donc interessante puisque c’est un principe des honnêtes Hommes de l’époque, tout comme la modération à laquelle fait appel La Fontaine. Tandis qu’ils parlent du style, Molière quand à lui évôque le fond plutôt que la forme dans la préface de la pièce Le tartuffe avec la toute première phrase : « Le devoir de la comédie étant de corriger les hommes en les divertissant », allusion flagrande au poète Horas « Castigat ridendo mores ».
Selon lui, un auteur classique se doit de denoncer les mœurs de la société «

en relation

  • le classicisme
    2075 mots | 9 pages
  • Mémoires de la Seconde Guerre Mondiale
    1062 mots | 5 pages
  • Le classicisme
    1426 mots | 6 pages
  • le classicisme
    1225 mots | 5 pages
  • classicisme
    2982 mots | 12 pages
  • Le classicisme
    4556 mots | 19 pages
  • Baroque-classicisme
    677 mots | 3 pages
  • fiche sur le téâtre classique et le classisme 2sd
    368 mots | 2 pages
  • Le classicisme
    571 mots | 3 pages
  • Le classicisme / le romantisme : une rupture
    2033 mots | 9 pages