Question sur corpus: la poésie du quotidien

593 mots 3 pages
OBJET D'ETUDE: ECRITURE POETIQUE ET QUÊTE DU SENS DU MOYEN ÂGE A NOS JOURS |

Corpus de textes: La poésie du quotidien

Texte A: « L'araignée et l'ortie », Les Contemplations, livre troisième, 1856, Victor Hugo
Texte B: « La cravate et la montre », Calligrammes, 1918, Guillaume Apollinaire
Texte C: « Le cageot », Le Parti pris des choses, 1942, Francis Ponge
Texte D: « La bicyclette », Retour au calme, 1989, Jacques Réda

Question:
Analysez l'expression du quotidien dans les poèmes du corpus: quels sont les points communs et les différences?

Proposition de corrigé:

Le corpus qui s'offre à notre étude se compose de quatre poèmes, l'un datant du XIXe siècle, les autres du XXe siècle.

Tout d'abord, force est de constater que ces textes expriment tous le quotidien. Le sujet de chacun des poèmes est exprimé dès le titre: « L'araignée et l'ortie » pour Hugo, « La cravate et la montre » d'Apollinaire, « Le cageot » et « La bicyclette » respectivement écrits par Ponge et Réda. Le premier texte cherche à défendre l'insecte et la plante mal aimés, comme le met en avant l'anaphore dans les expressions « Parce qu'on les hait » (v.2), « Parce qu'elles sont maudites et chétives » (v.5), notamment. De la même façon, Ponge met en avant l'utilité et la beauté d'un objet banal, à l'aide de termes mélioratifs tels que: « il luit alors de l'éclat sans vanité » (l.13-14) et « cet objet…des plus sympathiques » (l.17-18). Nous retrouvons les termes de l'éloge dans le texte de Réda, qui personnifie le vélo (« il a la grâce d'une bête », « c'est un oiseau » (v.9), « on la verrait s'élever d'un bond » (v.18)) lui donnant une dimension exceptionnelle. Toutefois, Apollinaire pour sa part, utilise des objets du quotidien pour évoquer le temps qui passe rapproche de la mort, avec par exemple une assonance reprenant le mot « fin » : « Les heures, semaines / il est moins cinq enfin. / Et tout sera fini ». Ces poèmes donnent un dimension importante à des objets ou êtres peu

en relation

  • Question de corpus sur les objets du quotidiens en poésie
    1034 mots | 5 pages
  • Pour être poète, suffit-il de se laisser emporter par son imagination et de fuir, comme l’écrit vigny « vers des mondes inconnus »?
    1190 mots | 5 pages
  • Bac de francais serie technologique (correction)
    861 mots | 4 pages
  • La poésie passe-t-elle essentiellement par les jeux avec les mots et le langage ?
    474 mots | 2 pages
  • Question sur le corpus 2008 washington serie-s es
    622 mots | 3 pages
  • Sujets Et Plans
    2563 mots | 11 pages
  • Dissertation poésie
    2531 mots | 11 pages
  • Corrigé bac stg
    2074 mots | 9 pages
  • tttttttttttttttttttttttttttt
    1224 mots | 5 pages
  • charmes du jardin corpus
    5247 mots | 21 pages