Question de corpus sur les objets du quotidiens en poésie

Pages: 5 (1034 mots) Publié le: 30 décembre 2011
Le corpus rassemble quatre poèmes autour du thème de l'objet quotidien. Le premier est extrait du receuil Usage du temps de 1943, écrit par Jean Follain et intitulé « Quincaillerie ». Le second est le poème « Le verre » de Charles-François Panard tiré du receuil Théâtre et oeuvres diverses datant de 1761. Le troisième, écrit par Charles Baudelaire, précurseur du symbolisme en 1869 est un poème enprose du receuil Petits poèmes en prose intitulé « Les Fenêtres ». Enfin le dernier, est celui de Francis Ponge « Le pain » de l'oeuvre Le parti pris des choses parue en 1942. Après lecture de ces poèmes, on se demandera dans un premier temps, les raisons qui ont pu pousser les poètes à célébrer des objets dans leur texte et enfin, nous montrerons que l'extrait de Ponge se distingue des autrestextes du corpus.
En premier lieu, en le choisissant comme thématique de leurs poèmes, les auteurs du corpus ont sans doute voulu donner à nouveau une importance à l'objet du quotidien souvent invisible aux yeux du lecteur. Ainsi, chaque poète apporte une vision complètement différente de l'objet quotidien, lui donne un sens, le sublime, le fait sortir de la masse. Par exemple, dans« Quincaillerie » de Jean Follain, on perçoit cet aspect dans la façon dont il évoque ses objets de métal : par une odeur « odeur de fer », un parfum « parfum corporel », une couleur « roux » « gris », une lumière « les grands clous qui fulgurent » construisant ainsi tout une athmosphère qui célèbre les pièces de métal. Dans le poème de Charles-François Panard, est mise en avant la fonction du verre, quicontient « le jus qui rend, gai, riant, content » mettant ainsi l'accent sur cette qualité dont il est doté. Dans celui de Baudelaire, c'est les possibilités infinies d'imagination qu'offre la fenêtre qui sont souligné, ne servant plus ici seulement à éclairer ou à entrevoir le dehors et le dedans mais à observer et éveiller sa curiosité, son besoir de voir, d'épier et d'imaginer. Ainsi, à travers cetobjet « profond » et « mystérieux » qu'est la fenêtre, Baudelaire invente une histoire, une vie, une « légende » à une femme qu'il a apperçue derrière la vitre. Enfin, chez Ponge, de part la descripion qu'il effectue du pain, le lecteur ne voit plus une simple denrée alimentaire mais un véritable paysage montagneux. En second lieu, les poètes du corpus invitent aussi avec leur texte à dépassercertaines apparences ou certains stéréotypes. En effet, traiter de l'objet quotidien, du banal, de l'ordinaire constitut déjà un dépassement des fonctions de la poésie habituelle. Par ailleurs, dans chacune des oeuvres, on va pouvoir observer un dépassement des apparences ou de l'aspect extérieur de l'objet. C'est le cas par exemple du poème de Ponge qui s'attarde sur la description de la mie du painet donc de l'intérieur de l'objet mais aussi de Charles-François Panard dont la boisson qu'on met à l'intérieur du verre prend presque le dessus sur l'objet en lui même. Dans le texte de Baudelaire, là encore, se retrouve ce désir de profondeur qui est même exprimé : « Il n'est pas objet plus profond […] qu'une fenêtre ». Aussi, insiste t-il sur ce qu'il y a derrière la fenêtre, au delà de lavitre. Chez Folain, c'est l'idée de transfiguration symbolique de l'objet qui reprend cette idée de profondeur : on perçoit un parallèle entre l'homme, son monde et les pièces métalliques avec aussi leur propre monde à elle (la boutique de Quincaillerie). Dépasser l'apparence de l'objet peut donc en effet, être une deuxième raison qui ont pu pousser les poètes à le célébrer.
Le poème « Le pain »de Ponge, se distingue des autres textes du corpus. En effet, dans un premier temps, la forme choisie par le poète est assez singulière puisqu'il s'agit de la prose. Ensuite, Ponge est le seul qui décrit précisément son objet. Dans la « Quincaillerie » de Folain, la boutique et ceux qui y pénètre prennent une dimension aussi importante que la description des pièces métalliques alors que Ponge...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Question sur corpus: la poésie du quotidien
  • Poésie: question de corpus
  • Question sur corpus poésie rédigée
  • Question de corpus poésie
  • Questions de corpus sur la poésie 1ES
  • Question sur corpus : Quelle est la conception de la poésie qui s'exprime dans chacun de ces textes ?
  • Question corpus de poésie : rimbaud, boris vian et celaya
  • question corpus "la poésie sa rime a quoi ? "

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !