Réalisme

1700 mots 7 pages
Le Réalisme
Venant du mot en latin « réalis » signifiant réel, le réalisme est un mouvement artistique qui naît en France au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, plus précisément de 1830 à 1870. Il fait la transition entre le romantisme et l'impressionnisme. Il étudie la réalité dans son authenticité.
La révolution de Juillet contre la Seconde Restauration a des répercussions dans le domaine artistique : les conventions néoclassiques alors en vigueur sont rejetées et le réalisme s'affirme. Là où le néoclassicisme se référait à la pensée antique d'un idéal parfait, équilibré, mesuré, le réalisme se caractérise par la volonté de certains peintres de représenter la réalité sans la modifier. On peut rapprocher cette pensée des avancées techniques qui avaient alors lieu lors de la Révolution industrielle. Appliquant une méthode dérivée de la méthode scientifique, l'artiste s'attache alors à représenter ce qu'il voit et non plus des sujets académiques. Les sujets qui y sont traités sont puisés dans la vie de tous les jours de personnes de classe moyenne ou de classe populaire. On y aborde des thèmes comme le travail salarié, les relations conjugales, ou les affrontements sociaux.
Les trois principaux artistes français représentant le réalisme sont : Camille Corot, Gustave Courbet et Jean-François Millet. L'ampleur que prit la révolution de 1848 eut une grande influence sur le mouvement réaliste qui ne voulait plus peindre l'art pour l'art mais l'art pour l'homme. Courbet fut l'artiste qui revendiqua explicitement le terme et la signification de « réalisme » et s’imposa dans les années 1850, comme le chef de file du mouvement réaliste en peinture. * Jean-Baptiste Corot, né en 1796, fils de commerçant que rien ne prédestinait à la peinture, il fut inspiré par Nicolas Poussin et cherchera constamment son inspiration dans la nature, non pas la nature consolatrice du romantisme, car la sentimentalité laisse les réalistes indiffèrents, mais dans la nature telle

en relation

  • Le realisme
    1683 mots | 7 pages
  • Le realisme
    4656 mots | 19 pages
  • Le réalisme
    3496 mots | 14 pages
  • Réalisme
    5713 mots | 23 pages
  • Réalisme
    390 mots | 2 pages
  • le realisme
    3236 mots | 13 pages
  • Realisme
    3756 mots | 16 pages
  • Le réalisme
    1331 mots | 6 pages
  • Realisme
    4290 mots | 18 pages
  • Le realisme
    982 mots | 4 pages