Répétition

Pages: 52 (12904 mots) Publié le: 26 mars 2012
Du mythe de la pulsion au réel de la jouissance.
CHAPITRE I : AVEC FREUD
Dans l’œuvre de Freud


 On sait le prix qu’attachaient Freud et Lacan à ce que l’on appelle la culture humaniste.
Celle-ci repose sur le développement de ce qui existait depuis l’antiquité, à savoir les arts de la langue :
Grammaire, philologie, traduction, histoire, etc.
Depuis le 19e siècle il existe un discoursqui se présente comme une science du langage engageant autres choses que les arts et les techniques de science.
 Freud pour sa part, marque très peu d’intérêt pour la méthode de la linguistique scientifique.
On note une ignorance presque systématique pour la grammaire comparée, pourtant en plein essor en son temps et qui étudiait tout spécialement les langues classiques qui le passionnaient
Enrevanche il marque un grand intérêt pour certaines propriétés du langage - exemple célèbre entre tous Le sens opposé des mots originaires, censés pouvoir témoigner de certaines propriétés des processus inconscients :
Il publie ce texte en 1910. Dans sa version en français il se trouve dans le livre L’inquiétante étrangeté et autre essais à la page 50.
Freud veut expliquer comment dans le rêve onne trouve pas de contradiction, le rêve pouvant exprimer un désir par son sens opposé.
Il y a des mots dont la racine originaire peut contenir deux sens opposés. Pour cette étude Freud s’inspire des travaux d’Abel.
Par exemple dans la langue allemande le mot strâk signifie aussi bien fort que faible. Le mot lichte signifie lumière à Berlin, mais obscurité à Munich. A Berlin le mot hier peutsignifier bière mais aussi bien eau.
En latin, altus signifie à la fois haut et profond. Si on caractérise un puits par ce mot on entend bien que son sens est changé.
En égyptien le mot ken exprime à la fois la force et la faiblesse. Si on veut dire fort, on accompagne le terme d’un hiéroglyphe représentant un homme debout, pour dire faible le hiéroglyphe représente un homme accroupi.
Le rêve peutdonc exprimer les pensées du sujet par le même mot qui a des sens opposés mais exprimant la même signification du désir.
 Freud souligne les choses ainsi :
« Dans la concordance que nous avons soulignée d’emblée entre la particularité du rêve et la pratique des langues les plus anciennes mise enjeu par la linguistique, nous sommes autorisés à apercevoir une confirmation de notre conception ducaractère régressif et archaïque de la pensée dans les rêves, et à nous s’impose comme une présomption impossible à écarter l’idée que nous comprendrions mieux et que nous traduirions plus aisément la langue du rêve si nous en savions plus sur l’évolution de la langue. »
 Lacan proclame un grand intérêt pour la linguistique sous sa forme post-saussurienne dans sa version structuraliste.
Lacan s’ilproclame un grand intérêt pour la linguistique sous sa forme post saussurienne dans sa version structuraliste, il n’utilise pas ses méthodes propres : commutations, paires minimales, traits distinctifs etc. Il s’intéresse seulement au fait général que le langage a des propriétés établies par la linguistique et il s’en sert.
Pour autant que puisqu’il est démontré qu’un langage a des propriétés destructure, l’inconscient a les mêmes propriétés.
C’est ce que signifie l’axiome lacanien « L’inconscient est structuré comme un langage ».
Il faut souligner que si ces propriétés structurales du langage n’étaient pas spécifiques, il n’y aurait aucun intérêt à caractériser l’inconscient de cette façon.
 Je suis parti de « La Troisième » pour montrer quel virage cette intervention représentaitdans l’enseignement de Lacan.
Je suis parti de La Troisième pour montrer quel virage cette intervention représentait dans l’enseignement de Lacan, compte tenu que la structure ternaire constituée par le nouage borroméen du Réel, de l’Imaginaire et du Symbolique qui va au-delà des propriétés stricto sensu du langage.
 La notion de discours représente un extrême dans l’usage de la structure qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Repetitions clark
  • L'automatisme de répétition
  • Le concept de répétition
  • Paiement en repetition de l indu
  • Commentaire sur la répétition de l'indu
  • La repetition- piece de theatre
  • la repetition d'un amour puni
  • La répétition de l'indu en droit ue

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !