Résumé discours de la méthode

Pages: 5 (1209 mots) Publié le: 4 août 2010
Titre : Discours de la méthode (pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences)
Auteur : Descartes, XVIIème s., philosophe français (« l’un des fondateur de la philosophie moderne », mathématicien, physicien
Date de publication : 1637
Contexte :

Résumé :
▪6 parties :
-« diverses considérations touchant les sciences »
-« principales règles de la méthode » queDescartes a cherché
-« quelques règles de la morale qu’il a tiré de sa méthode »
-« raisons par lesquelles il prouve l’existence de Dieu et de l’âme humaine » = fondements de sa métaphysique
-« l’ordre des questions de la physique » que Descartes a cherché, (explication des mvts du cœur …)
-« quelles choses Descartes croit être requises pour aller plus avant en la recherche de la nature que ce qu’iln’a fait, quelles raisons l’ont fait écrire »

▪Wiki :
-1ère partie : Le Discours de la méthode s'ouvre sur la fameuse phrase « le bon sens est la chose du monde la mieux partagée ».
Descartes nous explique dans cette première partie que le bon sens (puissance ou pouvoir de juger) est réparti également chez chaque être humain, mais dépend de la manière dont chaque individu utilise cettefaculté. C'est cela même qui crée la divergence des opinions.
Soulignant son intérêt pour toutes les sciences, que ce soit la poésie, les mathématiques, les écrits des anciens païens, la théologie ou la philosophie, Descartes entreprend des recherches dans les pensées les plus étrangères et anticonformistes de son époque, bien qu'il pût passer pour sot, afin de s'en faire son propre jugement. Ildénonce néanmoins des sciences aussi superstitieuses que l'astrologie, l'alchimie, la magie...
C'est en se fondant sur ces connaissances aussi diverses, également acquises lors de voyages, que Descartes apprend à consolider son savoir, tout en n'oubliant pas d'extraire de ses sources le vrai du faux. Il faut cependant comprendre qu'il commence avec ironie, car le bon sens, ne permet pas d'atteindre lavérité.
-2ème partie : Enfermé dans son poêle (chambre chauffée), Descartes établit un retour à sa pensée et sa subjectivité acquise dans sa jeunesse sans vouloir se soucier des principes déjà fondés. Ce retour à la raison lui semble nécessaire, à l'image d'une ville construite d'une part par des hommes de raison, qui ont fondé les premières ruelles irrégulières, guidés par la fortune et lavolonté, et d'autre part, par quelques architectes fous, qui ont construit les grandes places, guidés par la fantaisie et la grandeur. Démontrant que le travail seul peut être plus efficace qu'un travail de groupe par la conduite plus simple du raisonnement de construction de l'œuvre, du bâtiment …
Pour Descartes, il s'agit d'une évolution ; celle du passage d'un concept naturel (divin) simple etobjectif à celle d'un concept modelé par la subjectivité et l'artificiel, devenu trop complexe.
Descartes se prépare donc à remettre en question tous les concepts qu'il connaît, afin que rien de subjectif ou de fantaisiste ne vienne polluer sa pensée, au profit de la raison inconditionnelle ; pour ce faire, il s'impose quatre préceptes :
Ne recevoir aucune chose pour vraie tant que son esprit nel'aura clairement et distinctement assimilé préalablement.
Trier ses difficultés afin de mieux les examiner et les résoudre.
Établir un ordre de pensées, en commençant par les plus simples jusqu'aux plus complexes et diverses, et ainsi de les retenir toutes et en ordre.
Passer toutes les choses en revue afin de ne rien omettre.
Descartes appliqua d'abord avec succès ces préceptes pour lesrègles d'arithmétique, avant d'atteindre un âge assez mûr pour les appliquer à la philosophie.
-3ème partie : Descartes élabore une « morale par provision », constituée de quatre maximes, afin de diriger ses pensées et ses actions de façon juste :
En premier, "d'obéir aux lois et aux coutumes de mon pays".
En second, il s'agit d'être « le plus ferme et le plus résolu en mes actions que je...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Discours de la méthode (bref résumé)
  • Discours de la méthode
  • Discours de la methode
  • Discours de la méthode
  • Le discours de la méthode
  • Discours sur la méthode
  • Discours de la méthode
  • Discours de la methode

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !