Résumé sc politique

9198 mots 37 pages
Introduction à la science politique
CHAP I. Histoire et règles méthodologiques de la science politique
1. Le caractère récent de la science politique La progression de la science politique -Au 19ème siècle, les disciplines se scindent: l’économie et la politique, le droit et la politique. L’étude de la chose politique devient un objet et un champ d’étude en tant que tel. -Développement des attributions étatiques et para étatiques, qui entraine l’établissement d’écoles (en France, 1871, Ecole libre des sciences politiques pour former l’élite et agréger de manière empirique des savoirs spécifiques). -Émergence de nouveaux objets d’études -Les exigence de la société de connaitre le plus exactement possible les rouages de son fonctionnement. Si c’est donc à la fin du 19e siècle qu’émerge la science politique comme champ d’étude et de recherche, il faut attendre la moitié du 20e siècle pour que la discipline soit reconnue. Avant 1945, la science politique est marquée par la publication de travaux pionniers (A. Siegfried, R. Michels). En vérité, c’est essentiellement aux Etats-Unis que la science politique connait ses principaux progrès: -En 1880, création de la School of Political Science à Columbia. -1903, création de l’Association américaine de science politique, la plupart des membres étant des journalistes ou des personnalités politiques. Après la 1ère GM, l’Association connait un développement quantitatif et qualitatif. -Les principaux objets d’études américains sont le fédéralisme, l’état et la sociologie électorale. -Les universités ont profité pendant l’entre-deux-guerres de l’émigration de personnalités scientifiques. La fin de la 2ème GM marque en Europe le développement, la reconnaissance de la science politique, et son institutionnalisation. Critères d’institutionnalisation: -L’existence d’une dénomination revendiquée -Un accord sur une série d’objets d’étude -La présence d’institutions d’enseignement et de recherche légitimés par la durée et la qualité

en relation

  • Introduction a l'economie
    4519 mots | 19 pages
  • Femmes dans Lorenzaccio
    2047 mots | 9 pages
  • Ruy blas protrait de la reine
    931 mots | 4 pages
  • Resume de phedre
    886 mots | 4 pages
  • Lorenzaccio
    1326 mots | 6 pages
  • Résumé illusion comique
    2505 mots | 11 pages
  • Lorenzaccio
    1466 mots | 6 pages
  • Fiche de lecture aron, étapes de la pensée sociologique
    1012 mots | 5 pages
  • THEATRE
    3648 mots | 15 pages
  • Titr
    719 mots | 3 pages