Résumé the god of smalss things

Pages: 6 (1365 mots) Publié le: 6 novembre 2010
I. Biographie : Arundhati Roy, écrivaine et militante

Arundhati Roy est née en 1961dans l’Etat du Meghalaya d’un père hindou, planteur de thé et d’une mère chrétienne, Mary Roy, qui s’est rendue célèbre dans son pays pour avoir fait changer, lors de son divorce, la loi sur le partage des biens, en faveur des femmes (qui ne pouvaient à l’époque percevoir qu’un quart au plus des biens duménage).
Arundhati Roy a grandi dans le village d’Ayemenem dans l’Etat du Kerala (Inde du Sud), où cohabitent hindouisme, christianisme, et islam. A seize ans, Arundhati Roy décide de partir pour New Delhi. Les débuts y sont difficiles, elle vit un temps dans les squats et les quartiers pauvres de la ville. Elle y entame des études d’architecture.
Elle est remarquée un jour par le producteur etréalisateur Pradeep Krishen qui l’introduit dans l’univers du cinéma. Ils vont écrire et réaliser ensemble des films pour la télévision indienne. Il deviendra plus tard son mari et son premier lecteur.
En 1992, elle commence l’écriture de son premier livre : Le dieu des petits riens qui se nourrit de la vie de son auteur sans être pour autant une autobiographie. L’ouvrage est publié en anglais en 1996. Ilest récompensé en octobre 1997, par le Booker Prize (équivalent britannique du Prix Goncourt). A présent best seller international, il a été traduit en plus de trente langues. Lors de sa publication, l’éditeur présentait l’ouvrage comme un roman aussi fondamental que Les enfants de minuit de Salman Rushdie. Le Dieu des petits riens a fait l’objet de violentes controverses et Arundhati Roy a étépoursuivie en justice dans son pays pour obscénité et atteinte à la morale publique.

Arundhati Roy est aussi célèbre pour son activisme pacifiste. C’est une militante engagée dans le mouvement altermondialiste. Elle lutte contre les essais nucléaires indiens et pakistanais, et le fondamentalisme hindouiste. Elle dénonce toutes les formes d'oppression en Inde, celles provoquées par la sauvageriedu capitalisme et celles liées à une société rurale cloisonnée en castes, clans et cultes.

Son deuxième ouvrage Le coût de la vie (1999) (titre qui fait écho au dernier chapitre du Dieu des petits riens qui s’intitule aussi « le coût de la vie ») regroupe deux essais qu’elle avait écrits auparavant. Le premier, Pour le bien commun, analyse et condamne la politique indienne des grands barragesqui sera, selon elle, le plus grand désastre écologique et humain programmé de l’Inde. Le second, La fin de l’imagination, est un pamphlet contre l’arme nucléaire qui dénonce l’accession de l’Inde au rang de puissance nucléaire. Dans son dernier ouvrage, Ben Laden, secret de famille de l’Amérique, paru en 2001 chez Gallimard, elle s’attaque à la politique réactionnaire de l'administration Bush et àBen Laden « ce vieil acolyte de la CIA ».
Vous pouvez trouver sur le site du Monde diplomatique des articles d’Arundhtai Roy traduits en français, notamment Assiéger l’empire (2003) et Les périls du tout-humanitaire (2004)

Arundhati Roy a reçu de nombreux prix, notamment le prix Sydney de la paix en 2004. En 2005, elle a participé au Tribunal Mondial sur l’Irak.

II. Résumé et personnagesL’histoire se passe en Inde. Rahel, jeune femme âgée de 31 ans, retourne à Ayemenem son village d’enfance dans la province du Kerala dans le sud de l’Inde après des années d’absence et d’errance. Elle y retrouve son frère jumeau Estha(ppen) qui ne parle plus et vit replié sur lui-même, prostré. Leurs retrouvailles douloureuses sont l’occasion pour Rahel de se souvenir de leur enfance, despersonnes qui l’ont peuplée et surtout du drame familial qui a bouleversé leur vie.
A l’époque, 23 ans plus tôt, en 1969, les jumeaux ont 8 ans et sont profondément attachés l’un à l’autre vivant quasiment en symbiose :

«Ils ne s’étaient jamais beaucoup ressemblé tous les deux, et même du temps où ils n’étaient encore que des enfants maigres comme des alumettes et plats comme des limandes,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • The god of small things
  • The god of small things
  • Kunti in the god of small things
  • god of small things
  • Expo au bozar de bruxelles : the state of things
  • The three things of uncle john
  • Mouhamed the holy prophet of god
  • Management is the art of getting things done through people

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !