Résumé the god of smalss things

1365 mots 6 pages
I. Biographie : Arundhati Roy, écrivaine et militante

Arundhati Roy est née en 1961dans l’Etat du Meghalaya d’un père hindou, planteur de thé et d’une mère chrétienne, Mary Roy, qui s’est rendue célèbre dans son pays pour avoir fait changer, lors de son divorce, la loi sur le partage des biens, en faveur des femmes (qui ne pouvaient à l’époque percevoir qu’un quart au plus des biens du ménage).
Arundhati Roy a grandi dans le village d’Ayemenem dans l’Etat du Kerala (Inde du Sud), où cohabitent hindouisme, christianisme, et islam. A seize ans, Arundhati Roy décide de partir pour New Delhi. Les débuts y sont difficiles, elle vit un temps dans les squats et les quartiers pauvres de la ville. Elle y entame des études d’architecture.
Elle est remarquée un jour par le producteur et réalisateur Pradeep Krishen qui l’introduit dans l’univers du cinéma. Ils vont écrire et réaliser ensemble des films pour la télévision indienne. Il deviendra plus tard son mari et son premier lecteur.
En 1992, elle commence l’écriture de son premier livre : Le dieu des petits riens qui se nourrit de la vie de son auteur sans être pour autant une autobiographie. L’ouvrage est publié en anglais en 1996. Il est récompensé en octobre 1997, par le Booker Prize (équivalent britannique du Prix Goncourt). A présent best seller international, il a été traduit en plus de trente langues. Lors de sa publication, l’éditeur présentait l’ouvrage comme un roman aussi fondamental que Les enfants de minuit de Salman Rushdie. Le Dieu des petits riens a fait l’objet de violentes controverses et Arundhati Roy a été poursuivie en justice dans son pays pour obscénité et atteinte à la morale publique.

Arundhati Roy est aussi célèbre pour son activisme pacifiste. C’est une militante engagée dans le mouvement altermondialiste. Elle lutte contre les essais nucléaires indiens et pakistanais, et le fondamentalisme hindouiste. Elle dénonce toutes les formes d'oppression en Inde, celles provoquées par la

en relation