Rabelais

1758 mots 8 pages
1

LA TEMPÊTE DU QUART LIVRE– ch. 18-24 Étude littéraire
Un texte qui surprend par son ampleur et sa singularité. C’est un des rares moments où l’on assiste à la vie en mer dans le Quart Livre : la plupart du temps on nous décrit les escales et les merveilles que voient les navigateurs dans les îles. Ici, nous assistons au voyage luimême : ce qui fait pendant à la fin du Quart Livre (ch. 63-65) : sommeil de Pantagruel et calme en mer.

Une tempête « pour rire ».
Le modèle antique : Chez Homère (Odyssée, V) ou Virgile (Énéide, I), il s’agissait de faire trembler pour exalter les héros ; Rabelais va remanier cette matière pour l’adapter à ses personnages ; • Liée à l’hostilité des Dieux : Poséidon ~ Ulysse, v. 286 sq. ; Junon ~ Énée. La grandeur de la menace est source d’effroi. Inversement, Neptune (Énéide, 125) apaise la tempête. • L’ampleur de la description : Odyssée V : triple évocation, par la description, le monologue d’Ulysse, puis la reprise du récit. Odyssée IX, description : « la nuit tomba du ciel ». Dans l’Énéide, pure description (80-91 ; 102-123). • Le rôle du héros : impuissant, il exprime son angoisse dans un monologue : Odyssée V, Énéide 92 sq. Le modèle parodique : Sans doute moins connu des lecteurs : on trouve des détails de Folengo chez Rabelais. Teofilo Folengo (1491-1544) publia sous le pseudonyme de Merlin Coccaio (= le cuisinier) le récit burlesque du géant Fracasse et du fourbe Cingar, sous le titre de Macaronées ; il inspira probablement Rabelais. Folengo a fait une parodie de l’Énéide : il est très facile de transposer le modèle épique dans le registre comique. Détails risibles, personnages non héroïques : - il conserve leur rôle aux Dieux : Éole qui « met ses lunettes », est petit « comme un bouchon de Dieu » ; les Vents qui sautent autour de lui… - Importance de la description, avec des détails dérisoires : le vent comparé à un homme qui pète ; - Modifie le rôle des acteurs, multiplie les personnages non épiques : les marchands qui se

en relation

  • Rabelais
    1625 mots | 7 pages
  • Rabelais !
    593 mots | 3 pages
  • Rabelais
    2861 mots | 12 pages
  • Rabelais
    586 mots | 3 pages
  • Rabelais
    342 mots | 2 pages
  • Rabelais
    795 mots | 4 pages
  • Rabelais
    706 mots | 3 pages
  • Rabelais
    487 mots | 2 pages
  • Rabelais
    3001 mots | 13 pages
  • Rabelais
    7579 mots | 31 pages