Rabelais

1149 mots 5 pages
François Rabelais (La Devinière, près de Chinon, Indre-et-Loire, vers 1483 ou 1494–Paris, 1553) était un écrivain français de la Renaissance. Rabelais est le parfait modèle des humanistes de la Renaissance, qui luttent avec enthousiasme pour renouveler, à la lumière de la pensée antique, l'idéal philosophique et moral de leur temps.
Fils d'avocat, il devient moine franciscain et reçoit une formation de théologie médiévale. Il manifeste très tôt une curiosité humaniste : il correspond avec des humanistes célèbres, étudie le grec, s'intéresse aux auteurs antiques... Mais vers 1524, la Sorbonne interdit l'étude du grec et ses supérieurs confisquent à Rabelais ses livres en grec. Cependant, Rabelais parvient à trouver un protecteur, un évêque humaniste, qui lui permet d'étudier le grec. Grâce à ce protecteur, il obtient de pouvoir changer d'ordre monastique : il devient bénédictin.
Rabelais ne se plie pas facilement aux règles monacales et ne reste pas cloîtré dans son monastère. Sans autorisation, il prend l'habit de prêtre séculier. Il aura également des enfants naturels, qu'il légitimera.
Il se rend dans diverses universités, à Paris et à Montpellier, s'intéresse au droit puis entreprend des études de médecine, discipline en plein essor à l'époque, portée par des médecins tels que André Vésale et Ambroise Paré. Il s'installe ensuite comme médecin à Lyon, un des grands centres culturels français. Il enseigne également la médecine et publie des critiques philologiques de traités médicaux de l'Antiquité.
Il publie en 1532 son Pantagruel sous le pseudonyme d'Alcofribas Nasier (anagramme de François Rabelais). Après le succès de son premier livre, il publie Gargantua en 1534, toujours sous pseudonyme, précaution justifiée puisque tous ses livres seront par après condamnés par la Sorbonne. En 1546, ayant trouvé un protecteur, il se permet de signer de son nom Le Tiers Livre. Le Quart Livre est publié partiellement en 1548, puis intégralement en 1552.
Rabelais meurt

en relation

  • Rabelais
    1625 mots | 7 pages
  • Rabelais !
    593 mots | 3 pages
  • Rabelais
    2861 mots | 12 pages
  • Rabelais
    586 mots | 3 pages
  • Rabelais
    342 mots | 2 pages
  • Rabelais
    795 mots | 4 pages
  • Rabelais
    706 mots | 3 pages
  • Rabelais
    487 mots | 2 pages
  • Rabelais
    3001 mots | 13 pages
  • Rabelais
    7579 mots | 31 pages