Redistribution et efficacité économique

Pages: 25 (6179 mots) Publié le: 28 avril 2010
CNED Lille J.P. Delas

Dissertation d’économie générale

Sujet

La redistribution des revenus est-elle un frein ou un facteur de l’efficacité économique ?.

Introduction

Accroche

Près du tiers du revenu des ménages provient des transferts sociaux tandis que les prélèvements obligatoires représentent plus de 45 % du PIB ; c'est donc un revenu disponible (Revenu primaire -prélèvements obligatoires + prestations sociales) radicalement différent de leur revenu primaire (issu d'une contribution à la production) qu'induit ce gigantesque mécanisme de redistribution qu'est devenu l'État-Providence contemporain. Depuis sa création qui s'étale entre la fin du XIXe siècle, et aujourd'hui l'institution de l'État Providence provoque des débats passionnés. L'indicateur le plus simple del'efficacité économique est le revenu (PIB réel par habitant) et sa croissance (taux de croissance de ce même PIB).

Problématique

L'écueil de la solution « sociale » est le risque de perte d'efficacité qui résulterait d'une protection excessive des personnes les moins dynamiques; celui de la solution libérale est l'injustice à l'égard des laissés pour compte. On en vient donc à s'interrogersur l'existence d'une contradiction ou d'une complémentarité entre redistribution et efficacité économique.

Choisissant l'optique de l'offre, les divers courants libéraux voient dans la redistribution une perte d'efficience, les plus sociaux en acceptent le principe mais comme un tribut à payer à la justice, faute de pouvoir l'assurer par la seule équité. Ils concluent logiquement à la nécessitéde la limiter strictement car elle se payerait d'un ralentissement économique. L'assistanat (subventions aux entreprises, prestations sociales) et la ponction croissante opérée sur les gains dégraderaient les lois sociales naturelles en émoussant les ressorts de la motivation, c'est-à-dire le mécanisme sanction/récompense.

Choisissant l'optique de la demande, Keynes considère la réduction desinégalités comme un facteur de croissance : la propension à consommer est plus faible chez les hauts revenus, toute redistribution réduisant leur part dans la richesse soutient la demande, diminue l'épargne, augmente le multiplicateur. Dans la conception keynésienne, non seulement la redistribution n'est pas sclérosante, mais elle est source de dynamisme. Les Keynésiens et les régulationnistesexpliquent la grande prospérité de l'époque « fordiste » par un partage de la valeur ajoutée favorable au travail.

Annonce du plan

Nous présenterons dans un premier temps les mécanismes de la redistribution et les différents modèles d'État- Providence (I). Puis nous présenterons le débat qui oppose trois principales thèses: la redistribution soutient la croissance par la demande, elle n'estutile que dans les cas de défaillance du marché, elle la freine en décourageant l'offre (II). Nous montrerons enfin que l'expérience historique permet des vérifications contradictoires: favorable à la redistribution pour l'époque fordiste qu'il s'agisse des vieux pays industriels (années 1950-70) ou des nouveaux (années 1960-1990), mais plutôt défavorable dans la période libérale et mitigée dansl'actuel rapprochement des politiques libérale et keynésienne (III).
I. L’Etat redistributeur

Les premiers systèmes datent des années 1880 (vieillesse, maladie, accident) en Allemagne, 1908 (vieillesse) et 1911 (maladie, chômage) en Angleterre. La France est en retard : accident du travail en 1898, retraites ouvrières et paysannes en 1910, maladie, vieillesse, maternité, invalidité (1930), famille(1932). Les États-Unis l'instaurent en 1935 (Social Security Act) et l'élargissent dans les années 1950-1960 (Medicare, Medicaid). En général, il faut attendre 1945 pour un système complet.

A. Un vaste système de transferts de ressources...

La redistribution désigne l'ensemble des transferts de revenus opérés entre les ménages par voie de prélèvements obligatoires et de prestations...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • efficacité des politiques économiques
  • Politique monétaire et efficacité économique
  • Politique restrictive et efficacité économique
  • Redistribution les effets économiques et sociaux
  • Efficacité des poolitiques économiques
  • Les Interventions économiques et sociales de l'etat et leur efficacité
  • Commentaire du rapport du conseil d'analyse economique : fiscalité et redistribution
  • La redistribution

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !