Regroupement entreprises

547 mots 3 pages
Le regroupement d’entreprises de dimension modeste constitue t-il une stratégie de croissance performante ?

Dans un marché fortement concurrentiel, confrontées à des conditions économiques difficiles, et pour demeurer compétitives face à des entreprises plus puissantes, les PME ont notamment la possibilité de se regrouper (croissance externe) ou d’augmenter leur taille par leur propre activité (croissance interne). Pourquoi les entreprises se regroupent-elles ? Individuellement, elles sont confrontées à des problèmes divers (lourdeur administratives, sous-capitalisation, faible capacité d’accès au financement, etc). Regroupées, elles espèrent ainsi mieux gérer ces problèmes. La politique commerciale – fidéliser les clients, conquérir de nouveaux marchés- est l’une des principales préoccupations du dirigeant de PME. Le financement (trésorerie, conditions et recherche de financements) et les relations avec les fournisseurs (négociation des prix ou recherche de nouveaux fournisseurs pour réduire les coûts) sont également deux préoccupations majeurs du dirigeant. Par ailleurs, les PME sont tenues d’acquérir des compétences multiples dans des domaines variés. En bref, chaque PME doit relever de nombreux défis et faire face à de lourdes contraintes. En se regroupant, elles espèrent mieux à gérer ces problèmes, proposer une offre plus variée et s’attaquer à de plus vastes marchés. Les différentes formes de regroupement Ces groupements de PME peuvent prendre des formes diverses. Un regroupement vertical consiste, pour une PME, à développer sa maîtrise d’une filière en s’associant à des entreprises en amont de son activité (vers les fournisseurs) et en aval (vers les consommateurs) ce qui a pour conséquence une baisse des coûts et plus d’indépendance. Un regroupement horizontal consiste pour un regroupement d’entreprises à fabriquer les mêmes produits ce qui permet d’avoir moins de concurrence, d’être plus complémentaire et faire

en relation

  • L'entreprise
    2431 mots | 10 pages
  • Apprentissage SQL
    2989 mots | 12 pages
  • Stratégique d’ebay
    5954 mots | 24 pages
  • L'UES est-elle une vraie entreprise
    2503 mots | 11 pages
  • uyhj
    768 mots | 4 pages
  • La segmentation du marché de la telephonie mobile
    1481 mots | 6 pages
  • Impôts différés
    2255 mots | 10 pages
  • Enseignant
    1631 mots | 7 pages
  • la masse monétaire
    7779 mots | 32 pages
  • Etat financiers consolidés
    2618 mots | 11 pages