Renault

2453 mots 10 pages
Introduction aux Théories Economiques Partie 1 : Economie descriptive

Chapitre 3 : La croissance économique Nous allons adopter volontairement une démarche plutôt descriptive.

I – Section 1 : les mesures de la croissance économique 1) Quelques faits stylisés

Lorsqu′on parle de croissance économique on parle de l′évolution d′un agrégat : le PIB. Le PIB c′est la valeur des biens et services produits dans un pays pour une période donnée (1 an en génral). On trouve aussi une mesure de la croissance qui est le PIB par tête (27 000 euros par habitant en France). On peut évaluer le PIB en volume (en euros constants, c′est à dire qu′on élimine la variation des prix) ou en valeur (en euros courants, c′est à dire sans éliminer la variation du niveau des prix). On note, en France, deux accidents de croissance (périodes pendant lesquels le PIB décroit), l′un en 1974 qui résulte du choc pétrolier de 1973, et un second en 92-93 qui correspond à une récession généralisée dans l′ensemble des pays généralisés. Si on voulait étudier la croissance économique mondiale sur une très longue période, on se rendrait compte que la croissance du PIB mondial est un phénomène relativement récent. Des taux de croissances positifs ne s′observent que depuis 2 siècles. De l′an 500 à 1500 après J.-C la croissance du PIB par tête était proche de 0, elle été de 0,3% par an entre 1500 et 1700. De 1800 à 1900, la croissance du PIB par tête était de 2,8% par an en moyenne annuelle. Aujourd′hui la croissance est en France de 2% en volume et de 4% en valeur, avec une évolution des prix qui équivaut à près de 2%.

2) Les autres indicateurs de la croissance

On peut aussi envisager la croissance avec des indicateurs qui seraient plus qualitatifs et non plus seulement quantitatifs. L′idée est qu′on peut avoir une idée piégeuse des indicateurs quantitatifs. En effet, un PIB par habitant qui s′élève n′est pas forcément signe de croissance économique, cela peut aussi traduire de la diminution de la

en relation

  • Renault
    646 mots | 3 pages
  • renault
    299 mots | 2 pages
  • Renault
    330 mots | 2 pages
  • Renault
    14128 mots | 57 pages
  • renault
    740 mots | 3 pages
  • Renault
    3828 mots | 16 pages
  • Renault
    299 mots | 2 pages
  • Renault
    2879 mots | 12 pages
  • renault
    617 mots | 3 pages
  • renault
    1564 mots | 7 pages