Reproduction sexuée et brassage génétique

Pages: 8 (1990 mots) Publié le: 14 décembre 2012
REPRODUCTION SEXUEE ET
BRASSAGE GENETIQUE


Activité pratique 1: Phénotype d'individu hétérozygote
Chez les organismes diploïdes, chaque cellule comporte deux jeux de chromosomes. Chaque individu diploïde détient donc deux allèles qui peuvent être identique ou différents.
Quel phénotype résulte de la possession de deux allèles d' un même gène ?

Pour presque tous lesgênes, il existe plusieurs allèles (apparue par mutation).
• Pour certains gêne, les allèles variants restent rares. Pour d'autre gène au contraire, plusieurs allèles sont bien répandus dans la population. En ne considérant que les allèles dont la fréquence dépasse 1% , on admet qu'un tiers au moins des gènes de l'espèce humaines sont polymorphes.
• On estime par ailleurs que dans l'espècehumaine, chaque personne possède deux version alléliques différentes pour 7% des gènes environ. Si l'on retient le nombre de 30 000 gènes pour le génome d'un être humain, cela signifie que chacun est hétérozygote pour plus de 2 000 gènes.

Hétérozygote: un individu diploïde est dit hétérozygote pour un gène donné s'il possède deux allèles différents de ce gène.

Question 1: Expliquez pourquoideux chromosomes homologues sont presque toujours génétiquement différents.
Chaque chromosomes contient plusieurs gènes, un tiers des gène humains sont polymorphe c'est à dire plusieurs allèles différentes. Les chromosomes sont rarement identiques.

Le groupe sanguin correspond à la présence ou à l'absence de molécules appelées «marqueurs» à la surface des hématies.
Une personnehétérozygote possédant à la fois l'allèle A et l'allèle O a les même marqueurs, tous de type A, qu'un individu homozygotes possédant l'allèle A en double exemplaire. Le phénotype A est alors qualifié de dominant.
En revanche, le phénotype O correspond toujours à la possession de deux exemplaires de l'allèle O : ce phénotype est qualifié de récessif.
Une personne hétérozygote qui possèdel'allèle A et de l'allèle B synthétise les deux types de marqueur, A et B, tous deux présents à la surface des hématies. Ce génotype définit alors le phénotype AB, qualifié de codominance.

homozygote: un individu diploïde est dit homozygote pour un gène donné s'il possède deux allèles identiques de ce gène.

Question 2: Schématisez tous les génotypes possibles pour le système de groupe sanguin«ABO». Indiquez et expliquez le phénotype correspondant a chacun.



La mucoviscidose est une maladies génétique récessive. Le gène concerné, situé sur le chromosomes 7, dirige normalement la synthèse de la protéine CFTR dont le rôle est de permettre les échanges de chlore entre les cellules et le milieu extérieur. L'allèle muté F508del aboutit à la production de protéines non fonctionnelles(il manque l'acide animé n°508).
Chez les hétérozygotes, la quantité de protéine CFTR produite à partir d'un seul allèle est suffisante pour permettre un fonctionnement tout à fait normal.
En revanche, les homozygote qui possèdent deux exemplaires de l'allèle muté sont dans l'incapacité de produire une protéine CFTR fonctionnelle. Ceci se traduit par une sécrétion d'un mucus trèsvisqueux par de nombreuses cellules, à l'origine des problèmes respiratoires et digestifs rencontrés par les malades.

Question 3: Pourquoi qualifie t-on la mucoviscidose de maladie génétique récessive ?
La maladie génétique concerne une mutation d'ADN sur le chromosome 7. Le chromosomes «muté» est susceptible d'être transmit à la descendance. Elle est récessive car un seul homozygote estsusceptible de déclaré la maladie.

Chez les belle de nuit
Les belles de nuit (du genre minabilis) sont des plantes dont on connait des variétés
pures à fleurs rouges et de variétés pures à fleurs blanches.
La figure représente les résultats obtenus en F1 puis en F2 par croisement de ces deux races pures entre elles. Le croisement des deux lignées pures de Belle-de-Nuit produit une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Brassage génétique au cours de la reproduction sexuée
  • La reproduction sexuée et unicité génétique
  • Brassages génétiques
  • Brassage génétique
  • La reproduction sexuée
  • Brassage génétique
  • Reproduction sexuée
  • la reproduction sexué des humains

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !