Retraite

1183 mots 5 pages
Le vieillissement des populations dans les pays industrialises a suscite un vif débat sur la reforme des régimes de retraite notamment sur l’abandon du principe par répartition pour donner place aux régimes particuliers fondés sur la capitalisation. On recherche donc le meilleur système qui répondrait aux besoins des futurs retraités. Il existe deux manières d’assurer sa retraite : d’une part on peut suivre le principe de la capitalisation (mettre une partie de son salaire de cote chaque semaine et au moment de la retraite tirer sur les fonds accumulés.) ou bien d’autre part choisir le modèle par répartition (les jeunes assurent les retraites des plus âgés) en vertu duquel les pensions des retraités sont payés par les recettes fiscales. Le choix du meilleur régime donne lieu a une vaste polémique.

Capitalisation ou répartition ? Dans la majorité des pays industrialises, la population active subvient aux besoins des retraités mais ils sont de plus en plus croissants ce qui remet en question l’avenir des régimes fondés sur la répartition et nombreux sont ceux qui montrent l’intérêt de placer une partie de leurs économies dans les régimes de retraite particulier fonctionnant selon le principe de la capitalisation. Mais les régimes par capitalisation connaissent souvent les mêmes difficultés que les régimes par répartition et certains de leurs avantages sont plus des mythes que la simple vérité : même que dans certains cas les régimes d’assurance sociale fondes sur la répartition sont plus souples qu’on ne le pense.
Mythe n.1 : La capitalisation permet de surmonter le problème du vieillissement démographique. Le vieillissement de la population se traduit par une baisse de la population active donc de la production et dans le cas des régimes fondés sur la répartition par une baisse du nombre de cotisants. Les effets de ce phénomène par la capitalisation sont tout aussi inévitables car lorsqu’une forte génération de travailleurs prend sa retraite, elle liquide

en relation

  • Les retraites
    4182 mots | 17 pages
  • Retraites
    609 mots | 3 pages
  • Les retraites
    2273 mots | 10 pages
  • retraite
    46446 mots | 186 pages
  • retraite
    76582 mots | 307 pages
  • Retraite
    1795 mots | 8 pages
  • Retraites
    48820 mots | 196 pages
  • Retraite
    1047 mots | 5 pages
  • Retraite
    268 mots | 2 pages
  • Retraite
    576 mots | 3 pages