Rituel de la Cryptie à Sparte

Pages: 10 (2196 mots) Publié le: 22 avril 2015
PIERRE-RICHARD CHIASSON



Mythes et rituels autour du monde
381-Z21-LG




LA CRYPTIE C’EST PAR ICI!





Travail présenté à
Mme Christiane Carrère


Département des sciences humaines
Collège Lionel-Groulx
25 novembre 2013

SPARTE D’OÙ EST-CE QUE ÇA PART?
Tout commence en Europe,
Plus précisément en Grèce dans la ville de Sparte en Laconie, une cité-état du Péloponnèse, située aux abords desApothètes, un gouffre voisin du Taygète. Selon la mythologie, la Laconie eu comme premier roi Lélex, son fils Eurotas draina la plaine marécageuse et donna son nom à la rivière qui en découle. N’ayant pas d’héritier mâle, il laisse son royaume à Lacédomon, fils de Zeus et de Taygète (qui donna son nom à la montagne), époux de Sparta(fille d’Eurotas). En accédant au trône, il donna son nom à larégion et celui de sa femme à la ville. [1]
Le peuple de cette ville, était composé à 97% d’hilotes (esclaves) et à 3% d’Égaux, citoyens aristocrates qui étaient les seuls à posséder le pouvoir et leurs enfants qui étaient les seuls à recevoir l’instruction militaire (éducation spartiate). Pour garder la domination sur cette impressionnante population asservie, les Égaux se devaient d’être forts,puissants et infaillibles physiquement. Grâce à cette éducation spartiate, cette cité a joué un rôle prépondérant dans l’histoire de la Grèce antique du fait de sa redoutable infanterie. Celle-ci était reconnue pour son courage, sa résistance et son efficacité au combat qui faisait d’elle l’une des armées les plus redoutables de cette époque. Sa population était totalement soumise au Gérousa, leconseil des anciens qui sont des Égaux qui ont terminé leur service militaire, qui prend fin à soixante ans. Ce faisant, elle était extrêmement unie et fonctionnelle en plus d’être hautement hiérarchisée.
1.http://fr.wikipédia.org/wiki/histoire_de_sparte
2. http://www.enroutevers.com/pages/Grece/le_Peloponnese.htm
L’époque prospère de Sparte s’amène avec l’arrivée de Lycurgue comme monarque. Celui-ciinstaura de nouveaux établissements; le sénat, pour tempérer la royauté et le gouvernement, ; le partage des terres et la réduction de toutes les fortunes au même taux pour créer un parfait équilibre; il supprima toute monnaie d’or et d’argent, ce qui amena la disparition de tout arts frivoles et superflus, voilà pourquoi les artisans montraient tout leur talents dans l’exécution desindispensables. Il voulut pousser l’égalité plus loin en incitant les femmes à défiler nues et à pratiquer leurs exercices en cet état sous les yeux des jeunes mâles effarouchés qui se sentait attirés par la nécessité de l’amour. Et cet amour devient encore plus important lorsque Lycurgue imposa des règles sur le mariage, le remplissant de pudeur et de réserve tout en y excluant la violence et le désordre.Pour se marier, il fallait enlever sa femme et la remettre à l’assistante des noces qui lui rasait la tête, l’habillait en homme et la couchait dans le noir. S’ensuivait ensuite un long manège de visite avec extrêmes précautions, le soir seulement. Ces relations, selon Lycurgue aidaient à garder dans le corps la vigueur et la fécondité, conservaient la vivacité de la passion, renouvelaient l’amour etprévenaient la satiété. Toutes ces règles avaient pour bus de créer une société axée sur le bon fonctionnement de celle-ci au plan militaire. De ce fait, la famille n’était pas un noyau social très important. Il arrivait fréquemment que des maris demandent à de jeunes hommes robustes de féconder leur femme, afin de donner naissance à des enfants génétiquement bien prédisposés. Sa toute dernièreinstitution, auxquelles les autres avaient préparé le peuple, fut l’éducation spartiate, une série d’étapes ce déroulant dès la naissance de l’enfant Égaux, qui visait à créer des hommes guerriers robustes. Cette éducation décent d’une légende très connue; celle d’Héraclès ou d’Hercules, demi-dieu possédant une force légendaire. « L’éducation donnée aux jeunes Lacédomiens était probablement la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation
  • Le pouvoir à Sparte
  • exposé sur les institutions à Sparte
  • Citoyens à sparte
  • Noel: un rituel a perpétuer?
  • Les hilotes à sparte
  • L'éducation des enfants à sparte
  • Histoire grecques les femmes a spartes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !