rnnnr

Pages: 7 (1510 mots) Publié le: 30 décembre 2014
Tom DEPRAZ
Seconde 2



ROMANTISME ET ENGAGEMENT






















Préface
 
 
Amis lecteurs, pour cette anthologie poétique, j’ai choisi le thème Romantisme et Engagement.
En effet, pour moi, la poésie romantique est une forme de poésie qui s’adresse à une personne bien aimée, elle évoque les sentiments personnels de l’auteur envers l’être aimé. Dans lespoèmes possédant le thème du romantisme, le champ lexical de l’amour, des sentiments, de la mélancolie ou de la joie y est fortement présent .
Pour cela, amis lecteurs, j’ai voulu vous présenter une anthologie poétique sur ce thème, car pour moi la poésie est représentative de l’amour et un moyen d’avouer ses sentiments à une personne chère.

Pour continuer, je vais vous parler del’engagement, c’est une forme de poésie utilisée par les auteurs afin de dénoncer les travers d’un groupe, d’une époque ou d’une institution. Dans mon thème abordé, mes poèmes choisis ont été écrits par des poètes voulant dénoncer la guerre.
En effet, amis lecteurs, je vais vous expliquer comment mon anthologie est constituée.
Dans un premier temps, nous verrons trois poèmes d’auteurs différents.
Lepremier, «Le dormeur du val» d’Arthur Rimbaud qui est lui, un poème engagé. Nous aborderons ensuite, «Après la bataille» de Victor Hugo qui est également un poème engagé, puis nous conclurons avec le poème «Chant de Suzanne au bain» d’Alfred de Vigny qui est au contraire un poème romantique.

Ensuite, sur une autre page de l’anthologie, une brève biographie de ces trois auteurs pour en savoirun petit peu plus sur leurs vies et leurs oeuvres principales.

Vous retrouverez enfin, la présentation d'une autre forme d’art pour illustrer le thème choisi « Le radeau de la méduse» de Théodore Géricault.
Pour clôturer cette anthologie poétique, je vais vous faire partager mon analyse de cette œuvre.
En espérant que cette préface vous a donné envie de découvrir mon anthologie et quevous prendrez plaisir à lire mon travail.

Bonne lecture.


















Le dormeur du val
C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cressonbleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.A.Rimbaud
C'est un poème engagé, écrit en vers.
Il contient 2 quatrains et 2 tercets .
Présence de rimes croisés.
Présence d'alexandrin , de décalysllabe
















Après la bataille
Mon père, ce héros au sourire si doux,
Suivi d'un seul housard qu'il aimait entre tous
Pour sa grande bravoure et pour sa haute taille,
Parcourait à cheval, lesoir d'une bataille,
Le champ couvert de morts sur qui tombait la nuit.
Il lui sembla dans l'ombre entendre un faible bruit.
C'était un Espagnol de l'armée en déroute
Qui se traînait sanglant sur le bord de la route,
Râlant, brisé, livide, et mort plus qu'à moitié.
Et qui disait: " A boire! à boire par pitié ! "
Mon père, ému, tendit à son housard fidèle
Une gourde de rhum qui pendait àsa selle,
Et dit: "Tiens, donne à boire à ce pauvre blessé. "
Tout à coup, au moment où le housard baissé
Se penchait vers lui, l'homme, une espèce de maure,
Saisit un pistolet qu'il étreignait encore,
Et vise au front mon père en criant: "Caramba! "
Le coup passa si près que le chapeau tomba
Et que le cheval fit un écart en arrière.
" Donne-lui tout de même à boire ", dit mon père....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !