Romantisme

Pages: 10 (2366 mots) Publié le: 17 mars 2013
romantisme

L’art ... oui l’art, présent depuis des milliers d’années sur notre Terre, il a traversé le temps et a peu à peu évolué. Que cela soit en littérature, en peinture, en sculpture ou encore en musique, il a marqué les époques telles que le VIe siècle avec les chants grégoriens, ou le XVIe siècle avec la Renaissance ainsi que le XVIIIe siècle avec le Classicisme mais aussi le XIXe avecle ROMANTISME. Ce dernier fut certainement le plus populaire des mouvements artistiques et, de ce fait, le moins facile à cerner dans les profondeurs : omniprésent d'un bout à l'autre de l'Europe mais jamais sous les mêmes formes ni les mêmes significations, réduit dans bien des cas à de simplistes manifestations de sensibilité, le romantisme souffre autant qu'il bénéficie de son prestige.
Unstyle difficile à cerner


L'origine du mot romantisme renvoie au nom roman, qui, en ancien français, était synonyme de « langue vulgaire », par opposition à « langue noble », le latin. Qui par évolution de la langue a, au XIIe siècle, réduit l'extension du vocable romant, aux seuls récits composés en « langue vulgaire » et, à partir du XIVe siècle, n'a plus servi qu'à désigner des récits dechevalerie en vers, puis en prose.

Emprunté par l'anglais, le mot donne le dérivé romantic (attesté dès 1650), dont le sens recouvre celui de l'adjectif français romanesque (signifie fabuleux, aventureux, fantastique). C'est avec cette signification qu'il revient en France dès 1661 : son emploi est alors exceptionnel. Ignoré des dictionnaires, des traducteurs même, qui lui préfèrent soit le généralromanesque, soit l'inexact pittoresque, le terme fait une entrée remarquée dans les Œuvres de Shakespeare, que vient de traduire Pierre Le Tourneur (1776). Ce dernier parle « du paysage aérien et romantique des nuages » On voit, même qu’il introduit ce mot dans la langue littéraire, l'adjectif romantique n'existe alors que comme doublet. Mais cela demeure flou. Certains prétendent alors le motindéfinissable, et le Dictionnaire de l'Académie française, qui l'accueille enfin en 1798, semble de cet avis, puisqu'il se contente d’approuver l'existence du terme sans en préciser le sens.
C'est d'Allemagne que va venir la lumière ; la même année, Friedrich von Schlegel oppose l'adjectif romantisch (emprunté, lui aussi, à l'anglais romantic à la fin du XVIIe s.) à toute la littérature classiquequi s’étendra à toutes els formes d’art. Le mot romantique vient de trouver sa première signification véritable : il désignera toute force d'opposition du moderne à la tradition qu'incarne le classicisme. Le romantisme s'affirme comme le courant moderne et national puisant ses forces dans l'histoire : ainsi s'explique le rôle politique joué par ce mouvement dans les pays en quête d'unité.
Bienque le romantisme soit différent selon les nations, on retrouve toujours des thèmes communs et la même volonté de rompre avec le style « classique ». Il est donc possible de parler d’un mouvement romantique et d’un romantisme européen.
Le classicisme, si parfaitement ordonné au XVIIe s. dans l'art français, n'a pas connu le même essor dans les autres pays : il a duré quelques années (1720-1740) enAngleterre sous l'influence de Pope et n'a été qu'une brève phase transitoire dans les pays germaniques (1760-1780).
Il est impossible de trouver en France un véritable courant préromantique comme le Sturm und Drang allemand ou la période de 1770 à 1790 en Angleterre. Cette persistance du classicisme explique que l'éclatement romantique français ait été à la fois plus tardif et plus violentqu'ailleurs : il lui fallait déraciner deux siècles de raison et de logique, et cela supposait un changement général des esprits.
Cette tâche fut facilitée par le bouleversement révolutionnaire : la tourmente républicaine, puis le règne napoléonien marquèrent en vingt ans le monde d'un changement irréversible. Tous ces bouleversements ont suscité la fascination chez les artistes de cette époque,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le romantisme
  • Le romantisme
  • Romantisme
  • Romantisme
  • Romantisme
  • Le romantisme
  • le romantisme
  • Le romantisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !