Rome, un passé commun?

Pages: 8 (1871 mots) Publié le: 7 avril 2010
Antique CM
11/02/08

Période du programme: de 133 à 44 (assassinat de César) avant J.C.
Rome domine déjà le Bassin méditerranéen, c'est un "empire" (entité territoriale) et non un "Empire" (gouvernement).
Le programme portera sur une étude de l'évolution de la République.

INTRODUCTION: Rome avant -133, héritage d'un passé commun.

- La Période royale: 753 - 509 av.J.C

I]- LaNaissance de Rome:
a) La région du Latium.
Rive gauche du Tibre, à l'emplacement du premier guet "Îles Tibérine" entre les deux rives.
Passage de la route du sel.

7 collines séparées par des zones marécageuses.
Légende de fondation reflétant une partie de la réalité des choses.
Références: TIte-Live.
La fondation aurait été éffectuée sur le site où la louve aurait recueilli Romulu et Rémus, etoù ils furent ensuite élevés par le berger.
A la base Romulus voulait fonder la cité sur le Palatin et Rémus sur l'Avantin ----- légende des vautours.
Traçage du sillon par un araire tiré par un couple de boeufs. Rite de la création des villes avec le tracé du pomoerium, un espace sacré interdit aux armes.
Romulus tue son frère qui bravait son autorité nouvelle.

Prétention des originesdivines:
- descendance directe d'Enée (origine grecque très importante dans la mentalité romaine) et donc de Vénus.
- apparition de Mars à Rhéa Silvia (mère des jumeaux).
Idée de faveur divine chez tous les Romains.

L'archéologie a montré que les traces d'occupation de la zone sont plus importante autour des dates de la mythique fondation de Rome.
On a trouvé des trous de poteaux sur le Palatin(village d'éleveurs).
Prise d'importance en fédérant les villages qui l'entourait (cynoesisme) le plus souvent de maniere pacifique (sauf avec la légende de l'enlevement des Sabines).

b) Les rois étrusques (VIème siècle av.J.C):
Autour des Latins, il y a d'autres peuples très différents au niveau des langues, de la société et des cultures.
Les deux peuples les plus influents sont les Grecs ausud, et les Etrusques au centre.
Les origines étrusques sont mystérieuses, on estime qu'ils viennent d'Asie, mais n'ont pas de langue indo-européenne et écrivent de droite à gauche avec un alphabet assimilable a l'alphabet grec.
VIIè-VIè siècles: période d'apogée: le chef de guerre Tarquin l'Ancien prend le pouvoir à Rome.
Lui succèderont Servius Tullius et Tarquin le Superbe.
Transformationen cité.
La cité: communauté d'habitants partageant les mêmes dieux et la même organisation politique. Elle est inséparable de son territoire (une ville et sa ruralité). La ville doit contenir des temples, des lieux de pouvoir et des marchés. La ruralité abritent l'essentiel des citoyens.
But autarcique.
Transformations du VIème siècle: asséchement des marais pour créer le forum.
créationdes monuments importants.
système égoutier.
implantation de la triade capitoline.
constitution du futur Circus Maximus.
Servius Tullius y rajoutera l"élaboration des fondements de la futur République.
Mais sous Tarquin le Superbe, la tyranie provoque l'abolition de la royauté.

II]- De 509 à 272 av.J.C : la période Républicaine (les débuts).
a) Des débuts difficies (509-367av.J.C):
Idée principale: plus jamais de monarchie.
Tarquin est renversé par les enfants des grandes familles romaines après le mythique viol de Lucrèce.
Les institutions vont être créées pour empecher le pouvoir d'un seul.
Les magistrats ne sont au pouvoir que pendant un an.
Le pouvoir est d'abord detenu par les grandes familles romaines sous forme de clans: les gentes; ce sont lespatriciens, descendants des conseillers royaux.
Contrôle sur les citoyens modestes par les réseaux de clientèle.
A cette époque, les plébéiens ne sont pas forcément pauvres et sont indignés de ce pouvoir.
Le Vème siècle et le siècle de la conquête progressive du pouvoir par les plébéiens: menace d'une sécession qui va leur permettre d'accéder à plus de droits:
- création des tribuns de la plébe.
-...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Prague et vienne, un passé commun
  • différences : points communs entre rome et athénes
  • Le passé
  • passe
  • Le passé
  • Commun
  • Passé
  • Le passé

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !