Histoire, terminale l

1599 mots 7 pages
THEME 1: LE RAPPORT DES SOCIETES A LEUR PASSE

CHAPITRE 1: Le patrimoine : le centre historique de Rome
Rome, la « ville éternelle », a su rester, tout au long de son histoire, une ville à vocation universelle. Capitale du plus vaste empire méditerranéen dans l'Antiquité, elle est devenue la capitale de la chrétienté catholique. Son patrimoine est donc très riche et permet de lire l'histoire de la ville comme un ensemble de permanences et de mutations. La ville antique est en effet toujours présente dans la ville actuelle.
Comment le patrimoine de Rome permet-il de faire une lecture de l'histoire de la ville ? Comment le patrimoine de Rome nous montre-t-il le destin spécifique de cette ville ?
I) L'héritage de la ville antique
1) La naissance de la ville : entre patrimoine et légendes
• Un site et une situation remarquables
Selon les traditions de la Rome antique, la ville aurait été fondée par Romulus le 21 avril de l'année 753 av. J.-C. Ce mythe est un des éléments fondateurs de l'identité romaine. L'archéologie a mis à jour des cabanes de berger datant de cette période sur la colline du Palatin. Le site de Rome se fixe alors : sept collines abritant des villages, avec pour point de rencontre une vallée. La présence du Tibre assurait une large ouverture de la ville vers la mer et le port d'Ostie.
• L'aménagement d'une véritable ville
Pendant la domination des rois étrusques, aux VIIe et VIe siècles av. J.-C., les villages sont réunis en une seule cité. L'ensemble est entouré d'une muraille : le mur Servien. Au pied des collines, une véritable place publique est aménagée, le forum, et la colline du Capitole devient à la fois la citadelle et la colline sacrée où se trouve le temple dédié à Jupiter.
2) Le patrimoine du peuple romain
• Un espace public monumental
Sur cette base, la ville est peu à peu façonnée par la République romaine, fondée en 509 av. J-C., après la chute du dernier roi. Les initiales « SPQR » (« le sénat et le peuple romains ») sont

en relation

  • Histoire terminale es
    3665 mots | 15 pages
  • Histoire terminale l
    3514 mots | 15 pages
  • Histoire terminale
    2296 mots | 10 pages
  • Histoire terminale
    1632 mots | 7 pages
  • Histoire terminale
    1306 mots | 6 pages
  • Histoire terminal stg
    2439 mots | 10 pages
  • Histoire-géographie en terminale l
    2788 mots | 12 pages
  • histoire des arts terminale L
    414 mots | 2 pages
  • histoire des arts terminale L
    2155 mots | 9 pages
  • Composition histoire terminale
    970 mots | 4 pages