Saint germain ou la négociation

Pages: 5 (1194 mots) Publié le: 17 mars 2013
Saint-Germain ou la négociation – Francis Walder



Saint-Germain ou la négociation


Francis Walder






Dans le but d’introduire ce travail, je commencerai par faire une brève présentation de la situation.


Ensuite, je tenterai une analyse en cinq points de la profession de Monsieur de Malassise, à savoir : la négociation.En guise de conclusion, je déterminerai, après observation et selon un avis personnel, si Monsieur de Malaissise est un bon négociateur ou non.





Un jour de mars 1570, le Roi Charles IX, fortement contrôlé par sa mère Catherine de Médicis, envoie le négociateur du palais, Henri de Malassise, négocier avec les Huguenots à Saint-Germain.


« D’un côté on voulait une Francecatholique à demi huguenote, de l’autre une France huguenote à demi catholique »[1]. Accompagné du Baron de Biron, un militaire, Monsieur de Malassise a pour mission de conclure un traité de paix, tout en gardant une France catholique.





Tout d’abord, Henri de Malassise est un négociateur qui observe énormément les moindres faits et gestes des adversaires et en déduit des comportements,des idées ou des stratégies mises au point contre lui : « J’ai toujours trouvé un plaisir aigu à étudier les hommes, et dans la position exceptionnelle du négociateur, de multiples ressorts deviennent apparents qu’il serait pitié de ne pas faire jouer ».[2]


On comprend également, qu’au travers d’une attitude, d’un trait physique, il déduit une humeur, une disposition ou non. Cela va luipermettre de bien cerner son interlocuteur et de savoir comment l’aborder : « Ses narines et ses lèvres plus gonflées que de coutume m’avertirent que son humeur la travaillait ».[3]


« (…) Son visage, figé par la nature, s’animait et s’enluminait constamment sous l’effet de son humeur. (…) On le voyait gonfler les joues, avancer les lèvres, sortir davantage ses yeux déjà exorbités, pour signifier lacolère, la réprobation ou simplement la conviction de ses pensées. (…) Puis tout à coup son visage se fermait, du doigt il faisait signe que non et vous saviez que la limite était atteinte au-delà de laquelle sa tolérance ne vous accompagnait plus. »[4]





Trouver le point faible de son adversaire est un élément essentiel. Pour y parvenir, « frotter l’autre dans le sens du poil »,lier des liens d’amitié avec la partie adverse, chercher un contact humain, s’avère être d’excellents moyens à utiliser subtilement tout comme nous le démontre M. Malassise : « Je pris alors la parole et commençai, selon un usage que j’ai trouvé utile, par approuver l’adversaire en tout ce qu’il venait de dire ».[5]






Ceci nous permet d’introduire une autre caractéristique, àsavoir ce que j’appellerai : la froideur, explicitée d’ailleurs par Monsieur de Malassise en ces termes: « Croyez- m’en : le négociateur est de glace ou il n’est pas ! »[6]. Malgré l’importance de nouer un contact humain, il ne faut pas perdre de vue l’objectif principal et, dès lors, constamment se rappeler que la personne en face reste son adversaire. Il est primordial de ne pas succomber à sespropres sentiments. Non seulement cela permet d’affirmer une forme de puissance mais également de ne pas perdre ces atouts. Autrement dit, pour être un bon négociateur, mieux vaut rester indifférent quant aux objets de la négociation et ne pas s’imaginer le poids des décisions reposant sur ses épaules, rester froid vis à vis de tout et en toutes circonstances : « (…) Il me semble qu’il vaut mieux nerien savoir, garder de ces choses une conception purement abstraite, car on ne traite adroitement que dans l’indépendance, libre de sentiments et de préférences personnelles. »[7]


Plus précisément dans le livre, nous pouvons faire référence à la sœur de M. de Malassise, Mademoiselle de Mesmes. Effectivement, cette charmante personne, étant du côté des Huguenots, va leur permettre d’obtenir...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Chateau saint germain
  • Jazz saint germain
  • Psg ( paris saint germain )
  • Polytyque de saint germain des près
  • Cas Brasserie Saint Germain
  • Saint germain ou la négotiation
  • Le Paris Saint-Germain
  • paris saint germain

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !