Salut salut

623 mots 3 pages
ECONOMIE

La situation économique polonaise n’a jamais été très satisfaisante aux yeux de tous. Dans les années 1920, à la sortie de la première guerre mondiale, leur économie tournait surtout autour de l’agriculture laissant de coté l’industrie crééant ainsi une surpopulation rurale et un chomage important. Le niveau de vie moyen du polonais de l’époque était donc très faible. En 1934, le gouvernement de l’époque fait un plan de relance déstiné à augmenter le nombre de salariés principalement avec la construction d’industries. Ce plan s’explique par le fait qu’une seule région polonaise monopolise 46% du PIB du pays où résident seulement 3% de la population (La Cilésie, en bleu foncé sur la carte. Dans un désir d’équité dans le pays, ce plan fut bien acceuilli et il fonctionna. Mais les ravages de la guerre auront vite raison de ces bonnes idées. En effet, la Pologne perdit pendant la guerre plus de 40 % des biens nationaux par rapport à 1939.

Après la deuxiéme guerre mondiale, la Pologne décide de changer d’air économique. En effet, au lieu de répartir les industries dans tout le pays, le gouvernement décide d’industrialiser surtout l’ouest, plus proche des autres pays capables d’acheter des produits. Cette nouvelle restructuration nécessita de nouveaux travaux et de faire transférer 5 millions de personnes issues de l’est polonais. Mais le communisme de l’URSS a été une grande source d’inspiration pour l’état polonais et ils essayérent de les copier. Par exemple, en 1944, l’industrie et l’agriculture furent nationalisées et l’Etat prit le monopole du commerce extérieur. Dorénavant, l'économie polonaise était fondée sur la propriété sociale des moyens de production, grâce à laquelle la direction centrale du pays put instaurer des plans de développement économique étalés sur plusieurs années (Equivalent des plans quinquenaux de Staline).

Cette économie communiste dura jusqu’en 1989. A partir de là, le vice-premier ministre de l’époque Leszek Balcerowicz

en relation

  • salut salut
    2751 mots | 12 pages
  • Le salut
    683 mots | 3 pages
  • Salut salut
    432 mots | 2 pages
  • Salut salut
    7061 mots | 29 pages
  • Salut salut
    295 mots | 2 pages
  • Salut
    438 mots | 2 pages
  • Salut
    2161 mots | 9 pages
  • Salut
    1707 mots | 7 pages
  • Salut
    318 mots | 2 pages
  • Salut
    308 mots | 2 pages