Sciences eco

1494 mots 6 pages
I.) Que signifie le mot « économie » ?

Ce mot vient du grec « oïkos » qui signifie « maison » et « nomos » qui signifie « normes » donc « administration de la maison ». Chez Aristote, on avait trois niveaux d’analyses philosophiques :
L’éthique relevait de l’individu.
L’économie de l’activité familiale.
La politique de la cité.
Le mot économie s’est mis à évoluer, notamment pendant l’antiquité romaine, c’est devenu une « bonne gestion des biens d’autrui », peu a peu cela a encore changé. Au XVIème siècle, ce mot a prit le sens de « gestion ou l’on évite toutes dépenses inutiles », puis par métonymie cela a signifié « ce que l’on épargne », le sens du mot économie vient de la renaissance. Au XVIIème siècle (1615) Antoine de MONTCHRESTIEN invente le terme d’ « économie politique » (antithétique pour Aristote) cela signifie pour lui d’administrer les richesses de l’Etat, autrement dit « politique économique » (terme actuel). Au XVIIIème siècle (Lumières) le mot « économie politique » s’est mit à signifier quelque chose de nouveau, le siècle des phénomènes concernant la consommation, la distribution et la production des biens, non plus la pratique mais la science. Aujourd’hui, les linguistes trouvent cinq sens au mot «économie », notion d’administration, d’épargne, d’organisation (sociale/entreprise), de la science des biens et de la vie économique. L’administration, l’épargne et l’organisation appartiennent à la pratique de la vie économique. La vie économique est la forme concrète de l’économie tandis que la science des biens est sa forme abstraite.
La difficulté est que les deux sens de ce mot sont interdépendants, en effet, lorsque l’on décrit l’économie, pour ne pas être dans la simple énumération, on va plus ou moins utilisés des règles de mise en ordre (théories) et inversement, les discours, théories et doctrines ne sont pas du tout indépendants de l’économie, ils s’en inspirent et évoluent l’un avec l’autre. En France, le courant des physiocrates

en relation

  • Sciences éco
    3195 mots | 13 pages
  • SCIENCE ECO
    512 mots | 3 pages
  • Sciences éco
    11331 mots | 46 pages
  • Sciences éco
    2228 mots | 9 pages
  • Sciences eco
    540 mots | 3 pages
  • Science éco
    7311 mots | 30 pages
  • sciences eco
    3532 mots | 15 pages
  • Sciences éco
    3934 mots | 16 pages
  • La sciences éco
    296 mots | 2 pages
  • SCIENCES ECO
    3002 mots | 13 pages