Si l'on partageait le travail existant , le chômage n'existerait plus

973 mots 4 pages
Dissertation 1 :
Si l’on partageait le travail existant, le chômage n’existerait plus. Le chômage est, de nos jours, un véritable fléau. Ce phénomène est très présent dans les pays développés. En Belgique en 2013 8,6 % de la population active sont au chômage. On en entend parler tout les jours aux infos, dans les journaux , … Ce problème semble a première vue sans solution. Certains se sont plusieurs fois penchés sur le sujet afin de trouver les solutions. L’une d’entre elle semblait très intéressante « Si l’on partageait le travail existant , le chômage n’existerait plus. ». Cette solution a l’air génial à première vue mais pour mieux la comprendre il nous faut d’abord connaitre les causes qui font que le taux de chômage est aussi haut de nos jours. La première cause dont nous allons parler est la délocalisation. Effectivement , de plus en plus d’entreprises et d’usines qui furent installées en Europe et aux Etats Unis se déplacent dans des pays en développement pour plusieurs raisons. La principale est le salaire minimum imposé dans les pays comme la Belgique. Ensuite les terrains coutent beaucoup moins cher dans ces pays ce qui permet au propriétaire de l’entreprise de faire un minimum de coup et de garder les mêmes revenus afin d’augmenter ses bénéfices. Bien évidemment ceci a un impact considérable sur le secteur secondaire dans les pays européens. Nous avons un exemple type à Liège avec Arcelor Mittal. Et dans toute l’Europe des usines de production de voitures , … ferment peu à peu tandis que ces entreprises se déplacent en Orient afin de bénéficier d’employés dont le salaire est misérable. On peut aussi parler des nouvelles technologies. En effet toutes ses machines perfectionnées , ses « robots » sont capables aujourd’hui de remplacer la main d’œuvre humaine. Evidemment c’est un énorme avantage pour les chefs d’entreprise étant donné qu’une machine ne demande aucun salaire. Ce phénomène intervient aussi dans le secteur tertiaire de

en relation

  • JLG
    33197 mots | 133 pages
  • Nestlé
    10084 mots | 41 pages
  • Alternative au système politique français
    22799 mots | 92 pages
  • Politique economique
    34224 mots | 137 pages
  • philosophie
    28341 mots | 114 pages
  • Résumé du monde de sophie
    30316 mots | 122 pages
  • Anti libéralisme et anti mondialisation
    107146 mots | 429 pages
  • le capital de karl marx fr
    191379 mots | 766 pages
  • La constitution au maroc
    24718 mots | 99 pages
  • Mohammed dib
    161297 mots | 646 pages