simone veil

488 mots 2 pages
Nous avons choisi d’étudier cet extrait de livre car il nous a marquées par l’histoire de cette femme, ce qu’elle a vécu et enduré. Cet extrait qu’a écrit Simone Veil décrit très bien son expérience à travers les différents camps de concentration et montre sa force morale.

Simone Veil, née Simone Jacob, le 13 juillet 1927 à Nice, mène une vie paisible et aisée jusqu’en 1944, où elle fut, avec ses parents et ses trois frères et soeurs, déportée dans le camp polonais d’Auschwitz-Birkenau. Ce camp de concentration est un enfer pour des millions de juifs, dont elle et sa famille. Malheureusement seules sa soeur et elle en réchapperont.

Le début de la fin
Sa mère, Yvonne Jacob ( née Steinmetz ), héberge des juifs allemands chez elle dès la prise du pouvoir par Hitler le 30 janvier 1933. Simone a alors comme un pressentiment sur ce qui va se passer.
Lorsque la guerre éclate, elle a à peine 12 ans. Pourtant la guerre n’a pas vraiment d’impact sur sa vie familiale qui n’est guère différente de l’époque où il y a la crise économique.

L’imprévu arrive
A leur arrivée à Auschwitz, elle « assiste » à un acte de solidarité entre détenus : « Soudain, j’entendis à mon oreille une voix inconnue me demander : « Quel âge as-tu ? » A ma réponse, seize ans et demi, a succédé une consigne : « Surtout dis bien que tu en as dix-huit. » Par la suite en interrogeant les camarades aussi jeunes que moi, j’ai appris qu’elles aussi avaient sauvé leur peau parce qu’elles avaient suivi le même conseil (…) »

Un élan de solidarité... !
Elle a également de la chance, grâce à cette ancienne prostituée, qui, à deux reprises, parvient à la sauver : « Un matin, alors que nous sortions du camp pour aller travailler, la chef du camp, Stenia, ancienne prostituée, terriblement dure avec les autres déportées, m’a sortie du rang : « Tu es vraiment trop jolie pour mourir ici. Je vais faire quelque chose pour toi, en t’envoyant ailleurs. » Je lui ai répondu « Oui, mais j’ai une mère et une

en relation

  • veil simone
    2313 mots | 10 pages
  • Simone Veil
    520 mots | 3 pages
  • SIMONE VEIL
    1029 mots | 5 pages
  • Simone veil
    320 mots | 2 pages
  • Simone veil
    816 mots | 4 pages
  • Simone veil.
    661 mots | 3 pages
  • Simone Veil
    495 mots | 2 pages
  • Simone veil
    2339 mots | 10 pages
  • Simone Veil
    373 mots | 2 pages
  • Simone veil
    1090 mots | 5 pages