Sols pollués

Pages: 5 (1125 mots) Publié le: 15 avril 2011
LES SOLS POLLUES→→ NUISSENT A LA QUALITE DE L’EAU→→ RISQUE ACCRU DE MALADIE

I. Sol pollué

1- Définition :
Un sol pollué est un site présentant un risque ou des nuisances pour la santé de l’homme. La notion de pollution du sol désigne toutes les formes de pollution touchant n’importe quel type de sol (agricole, forestier, urbain…).

2- Par quoi et comment lesol est-il pollué :
•Les déchets humains sont la première cause de la pollution de l’eau douce, car ils sont répandus dans les champs, soit pour fertiliser, soit tout simplement pour s’en débarrasser.
•Les déchets industriels, que ce soit les produits pétrochimiques qui s’échappent des réservoirs et des véhicules, ou les solvants chlorés utilisés pour dégraisser les métauxet les plastiques, ou encore ceux utilisés dans l’électronique, la papeterie et l’aéronautique, tous s’infiltrent dans les réserves d’eau douce.
•Les métaux lourds comme le plomb, le mercure, l’arsenic, sont rejetés massivement par l’industrie minière ou par les décharges d’ordure.
•Les produits pharmaceutiques une fois ingérés s’infiltrent dans l’eau et yrestent.
•Les produits chimiques utilisés par l’agriculture constituent la principale cause de pollution de l’eau. Leur utilisation a été multipliée par dix par rapport à 1950. La moitié de ce qui est déversé dans les champs n’atteint pas les plantes et finit dans l’eau douce.

II. La qualité de l’eau

1- Définition :
L’eau est aujourd’hui la denrée alimentairela plus fortement réglementée. En 2007, en Europe, 63 paramètres contrôlent la qualité de l’eau potable, contre 6 à la fin du 19e siècle. Les normes sont établies à partir de travaux scientifiques et d’expériences, généralement sur l’animal.
•La qualité physique et gustative : L’eau doit être limpide et claire, aérée et ne doit pas présenter ni saveur, ni odeur désagréable•La qualité microbiologique : L’eau ne doit contenir ni parasite, ni virus, ni bactérie pathogène.
•Les substances « indésirables » : Leur présence est tolérée tant qu’elle reste inferieure à un certain seuil. (C’est le cas par exemple pour les nitrates dont la teneur doit être inferieur à 50mg/L).
•Les substances « toxiques » : Le plomb et le chrome en font partie (lesteneurs tolérées sont extrêmement faibles parfois de l’ordre du millionième de gramme par litre).

2- Conséquences des sols pollués sur la qualité de l’eau :
L’impact des sols pollués concerne principalement les eaux souterraines et nappes phréatiques. Un sol pollué devient alors à son tour une source possible de diffusion directe ou indirecte de polluants dans l’environnement parl’intermédiaire de l’eau.
Quelques exemples :
- une goutte d’huile peut rendre impropre à la consommation jusqu’à 25 litres d’eau.
- un gramme d’herbicide peut contaminer 10 millions de litre d’eau potable.
- Un litre de pétrole peut contaminer jusqu’à 2 millions de litre d’eau.

3- Les eaux usées :
Leseaux usées sont réparties en trois catégories :
- Les eaux usées domestiques : ce sont les eaux de la cuisine, de la salle de bain, et des toilettes des particuliers.
Elles sont particulièrement porteuses de pollution organique. Elles sont composées de graisses, détergents, solvants, ou encore de différents germes.

- Les eaux uséesindustrielles : elles contiennent également des matières organiques comme les eaux domestiques. Mais elles sont très différentes, car elles peuvent également contenir des produits toxiques, des hydrocarbures, des métaux lourds, des micropolluants...
- Les eaux pluviales : elles sont issues du ruissellement de l'eau de pluie, et peuvent provoquer des pollutions importantes des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pollux
  • Les sols
  • les sols
  • Les sols
  • sols
  • Les sols
  • Les sols
  • Les sols

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !