sonnet

Pages: 5 (1060 mots) Publié le: 19 novembre 2013
2. Lecture de « Sonnet d’automne »
2.1. Un bien étrange sonnet
12Paru dans la Revue contemporaine du 30 novembre 1859, « Sonnet d’automne » porte dans son titre une trace du goût de Baudelaire pour la « beauté pythagorique » de la forme-sens du sonnet : « Parce que la forme est contraignante, l’idée jaillit plus intense. Tout va bien au Sonnet, la bouffonnerie, la galanterie, la passion, larêverie, la méditation philosophique. Il y a là la beauté du métal et du minéral bien travaillés » (lettre à A. Fraisse du 18 février 1860). Les Fleurs du Mal comptent soixante sonnets aussi bien à 5 qu’à 7 rimes. Dans un grand nombre d’entre eux, les quatrains adoptent un schéma à quatre rimes et les variations de la structure des trois rimes des tercets est massivement exploitée. Seule la règled’alternance des rimes féminines (en majuscules ci-après) et masculines (en minuscules) demeure constante. Au regard de cette poétique baudelairienne du sonnet (Gendre 1996 : 175-199 et de Cornulier 2002), « Sonnet d’automne » tranche par son étonnante économie. Alors qu’il est entouré de sonnets à 7 rimes ([63], [65], [66], [67]), sa combinatoire de rimes est réduite à l’alternance d’une masculine/al/ et d’une féminine /it(e)/ :
Sonnet d’automne [64]

Ils me disent, tes yeux, clairs comme le cristal :
a (al)
« Pour toi, bizarre amant, quel est donc mon mérite ? »
B (it)
– Sois charmante et tais-toi ! Mon cœur, que tout irrite,
B (it)
Excepté la candeur de l’antique animal,
a (al)
Ne veut pas te montrer son secret infernal,
a (al)
Berceuse dont la main aux longs sommeilsm’invite,
B (it
Ni sa noire légende avec la flamme écrite.
B (it)
Je hais la passion et l’esprit me fait mal !
a (al)
Aimons-nous doucement. L’Amour dans sa guérite,
B (it)
Ténébreux, embusqué, bande son arc fatal.
a (al)
Je connais les engins de son vieil arsenal :
a (al)
Crime, horreur et folie ! – Ô pâle marguerite !
B (it)
Comme moi n’es-tu pas un soleil automnal,
a (al)
Ô ma si blanche,ô ma si froide Marguerite ?
B (it)
7  J. Molino et J. Tamine signalent le fait que « les rimes peuvent aussi jouer sur la relation des qu (...)
8  Expression de Jakobson (1973 : 435, à propos d’une lettre de Saussure à Meillet plus longuement cit (...)
13Ce poème a été peu étudié7. Ses deux rimes pourraient paraître « pauvres », mais elles prennent appui sur une telle « fureur du jeuphonique »8 que nous sommes obligés de la décrire en détail, en n’oubliant pas que, pour Baudelaire, « le rythme et la rime répondent dans l’homme aux immortels besoins de monotonie, de symétrie et de surprise » (Projet de préface I, 1991 : 254).
2.2. Système et dissémination de la rime en /al/
14La rime en /al/ présente un premier groupe d’appuis consonantiques différents :
1
Ils Me disent, Tes yeux,clairs coMMe le crisTAL : t + al (1)
4
ExcepTé la candeur de l’anTique aNiMAL, m + al (1)
5
Ne veut pas Te Montrer son secret inferNAL, n + al (1)
15Les trois consonnes (t-m-n) sont présentes de façon insistante avant la rime (v1 : m-t, m-t, v4 : t-n-m, v5 : n-t-m-n). Le groupe tal/mal/nal est ensuite intégralement repris, dans un ordre différent, soutenu par la présence de chacun desphonèmes consonantiques de base dans le vers :
8
Je hais la passion et l’esprit Me fait MAL ! m + al (2)
10
TéNébreux, embusqué, bande son arc faTAL. t + al (2)
11
Je coNNais les engins de son vieil arseNAL : n + al (2)
16Le v13 synthétise le matériel phonique ainsi mis à disposition dans les réduplications des rimes 1-10 (tal), 4-8 (mal) et 5-11 (nal), en suivant l’ordre (t + m + n) du premiergroupe :
13
CoMMe Moi N’es-Tu pas un soleil auToMNAL, t + m + n + al (3)
17Une des plus importantes récritures du texte de 1859 porte sur la rime finale du v13 qui passe d’« hivernal » (1859) à « automnal » (1861). Ce choix tardif assure la présence du phonème /t/ et celle, graphique de la consonne /m/ non prononcée, en plus de /n/ dans un signifiant qui reprend et transforme le titre :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sonnets
  • Sonnet
  • Sonnet
  • Le sonnet
  • Le sonnet
  • Le sonnet
  • Le sonnet
  • Le sonnet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !