Souffrance en france

Pages: 15 (3597 mots) Publié le: 9 juin 2012
Cette synthèse de l’ouvrage de C. Dejours se compose de trois parties. La première est une présentation de l’auteur et de l’œuvre. La seconde partie sera celle de la synthèse de l’ouvrage. La troisième partie, intitulée « Au-delà de l’ouvrage », proposera des mises en perspective du texte de Dejours par rapport au cours, au mémoire de master et à l’actualité.





I. PRESENTATION

1.L’auteur Christophe Dejours est psychiatre et psychanalyste. Il est professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers. Il est également directeur du Laboratoire de psychologie du travail et de l’action. Il est par ailleurs membre de plusieurs Instituts et associations. Ses intérêts et travaux se portent sur la psychiatrie, la psychanalyse, la psychosomatique et le travail. Il fut très tôtinterpellé par la question de la souffrance et du plaisir dans le travail. Beaucoup le considèrent comme le fondateur de la psychodynamique du travail, il en est en assurément l’un des spécialistes. Christophe Dejours a publié, seul ou en collaboration, les ouvrages suivants :





•Travail, usure mentale, Centurion/Bayard éditions, 1980 ;

•Psychopathologie du travail, Entreprise moderned’édition, 1985 ;

•Le Corps entre biologie et psychanalyse, Payot, 1986 ;

•Corps malade et corps érotique, Maloine, 1987 ;

•Recherches psychanalytiques sur le corps, Payot, « Science de l’Homme », 1989 ;

•La France malade du travail, Bayard éditions, 1995 ;

•Le Facteur humain, PUF, 1995 ;

•Le Corps, d’abord, Payot, 2001 ;

•L’évaluation du travail à l’épreuve du réel, INRA, 2003 ;•Conjurer la violence, Payot, 2007.



2. L’ouvrage Le livre présenté ici, Souffrance en France, la banalisation de l’injustice sociale, fut publié en 1998 aux éditions du Seuil. Dans cet ouvrage Christophe Dejours aborde le thème de la souffrance au travail, en traitant plus particulièrement de la façon dont cette souffrance est acceptée, généralisée, instituée et est devenue « norme » du monde dutravail.





Ses interrogations sont les suivantes : Pourquoi la question de la souffrance au travail est-elle « sous-traitée » en France ? Comment et pourquoi s’est banalisée la souffrance au travail ? Comment et pourquoi s’est développée et généralisée une tolérance de cette souffrance dans toute la société française ? Pourquoi cette souffrance est-elle acceptée et ne provoque aucuneréaction et mobilisation collectives ? Pourquoi chacun accepte-t-il de souffrir, de voir souffrir autrui et de la faire souffrir ? Comment ce phénomène collectif de « mal » peut-il avoir lieu ?





Après avoir décrit de quelles façons les travailleurs souffrent Dejours part d’évènements historiques pour présenter pourquoi la souffrance au travail, et surtout la souffrance mentale, ne fait pasbeaucoup parler d’elle. Il part alors de ce déni pour retracer de quelle façon l’indifférence de dirigeants et des syndicats a conduit à la tolérance de cette souffrance et à son maniement par les dirigeants d’entreprise grâce à l’apparition des techniques managériales de ressources humaines. Ensuite Dejours présente les éléments qui conduisent la production, la reproduction et la tolérance de lasouffrance par tous - travailleurs, dirigeants et citoyens. En dernier lieu il présente comment, selon lui, il serait possible de lutter contre, sinon d’enrayer, ce phénomène.





C. Dejours fait ici un travail de théorisation des mécanismes qu’il présente. Il décrit puis analyse la situation à partir d’observations, qu’il a faites notamment sur le terrain lors de consultations enentreprise, à partir de faits historiques et d’écrits d’autres auteurs, notamment H. Arendt et C. Browning. Il élabore alors un modèle théorique du mécanisme de (re)production de la souffrance au travail à partir de la psychodynamique du travail.

L’ouvrage est construit selon le plan suivant : Avant-propos I – Comment tolérer l’intolérable ? II – Le travail entre souffrance et plaisir 1. La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Souffrance en france
  • La souffrance
  • La souffrance
  • La souffrance
  • Souffrance
  • La souffrance
  • Souffrance
  • La souffrance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !