Sparte

Pages: 11 (2625 mots) Publié le: 1 février 2015
 Le fondements des institutions spartiate assez mal connu parce que les spartiates n'ont laissés aucunes traces écrites. En effet, presque tous les textes sur Sparte nous viennent de personnages ayant vécus bien après la chute de Sparte. Tout ce qu'on sait sur eux vient d'une source extérieure. La vision qu'on a est déformée. On sait qu'il y a un législateur mythique Lycurgue qui aurait donné àSparte un texte fondateur la Rhétra. Il l'aurait reçu de l'oracle de Delphe. L'une des mesures misent en place par cette constitution est d'imposer à tous les citoyens spartiates de prendre leur repas en commun. Mais la tradition rattache au nom de Lycurgue le système spécial de gouvernement et d'éducation qui distingua Sparte de toutes les autres cités de la Grèce.
Nous pouvons nous demanderqu'elles sont ces institutions et cette éducation spartiate ainsi que les forces ou non de Sparte.
Pour cela nous verrons dans un premier temps l'éducation spartiate. Puis il sera question dans une deuxième partie des institutions. Et pour terminer nous allons que Sparte à des forces mais aussi des faiblesses.

« Manifester un esprit hardi et belliqueux, supporter sans sourciller la plus grandedouleur corporelle, endurer la faim et la soif, le chaud, le froid et la fatigue, fouler nu-pieds le plus mauvais terrain, porter le même vêtement l'hiver et l'été, supprimer toute manifestation extérieure de sentiments, et montrer en public, quand l'action n'était pas exigée, un maintien réservé, silencieux et immobile comme une statue, voilà quelles étaient toutes les vertus d'un jeune Spartiateaccompli. Souvent on opposait deux troupes égales l'une à l'autre pour combattre (sans armes) dans le petit espace en forme d'île appelé le Plataniste, et ces luttes étaient poussées, sous l’œil des autorités, jusqu'à la dernière limite de la fureur. Ils ne mettaient pas non plus dans leur rivalité moins d'obstination à supporter sans murmurer les cruelles flagellations infligées devant l'auteld'Artemis Orthia, traitement que l'on supposait être très agréable à la déesse, bien que parfois il se terminât même par la mort du patient, qui ne faisait entendre aucune plainte. Outre les divers genres de luttes gymnastiques, les jeunes gens étaient formés à des danses en cœur en usage dans les fêtes des dieux, danses qui contribuaient à leur donner des mouvements méthodiques et harmonieux. Onencourageait la chasse dans les bois et les montagnes de la Laconie, comme moyen de les endurcir à la fatigue et aux privations. La nourriture fournie aux jeunes Spartiates était à dessein insuffisante, mais on leur permettait de compléter ce qui manquait non seulement en chassant, mais encore en dérobant tout ce qu'ils pouvaient saisir, pourvu qu'ils ne se laissassent point prendre sur le fait,auquel cas ils étaient sévèrement châtiés. » (George Grote, Histoire de la Grèce.)


I) L'éducation spartiate.
A) L'éducation masculine.
Sparte est avant tout soucieuse de créer de vrais guerriers, de vrais soldats et donc le côté « intellectuel » est un peu mis de côté et l'on privilégie l'éducation physique.
Dès sa naissance, la robustesse de l'enfant est mise à l'épreuve, il n'aura le droitde vivre que si l’État l'en juge digne.
Quand un enfant naissait le père le faisait ''examiner'' par les Anciens. Si l'enfant était déjà rude on les éduquait. Au contraire s'il était jugé trop faible on le jetait aux Apothètes (gouffre du Taygète). Cependant cette façon de faire ne peut être vraiment prise comme réelle, bien que ce soit la seule, car des fouilles archéologiques n'ont pas permisde retrouver des ossements d'enfants dans ce précipice de plus seul Plutarque mentionne cette pratique. L'enfant ne doit pas être une charge pour l’État. Si l'enfant était jugé ''apte'', alors il était confié à sa mère ainsi qu'à des femmes qui sont des nourrices et qui doivent l'élever et non l'éduquer.
À l'âge de 7 ans l'enfant est alors enlevé à sa mère pour apprendre la vie de Spartiate,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sparte
  • Sparte
  • Sparte
  • Sparte
  • Chronologie sparte
  • les insurge de sparte
  • Sparte, une hégémonie
  • Sparte et l'égalité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !