Sport et jeunesse

427 mots 2 pages
2. Sport et santé
Chacun connaît le soin et les moyens accordés à la santé tant par les citoyens eux-mêmes que par la société. Le sport participe grandement à cette préoccupation et à l’intérêt apporté à l’entretien corporel. L’entraînement athlétique répond à plusieurs objectifs. Au-delà de la recherche de la performance, sont associés les aspects ludique, esthétique ainsi que préventif et curatif de certaines maladies et handicaps. Le sport résulte plus simplement d’une quête pour un « mieux-être » un « mieux-vivre », une vie plus longue en bonne forme qui attire dans les salles, les piscines ou les stades de nouveaux adeptes. Les médias et la vision qu’ils diffusent d’un corps idéalisé et en bonne santé y contribuent. Les pratiques d’entretien et d’entraînement se sont déplacées vers les salles de mise en forme (fitness).L’allongement de la durée de la vie, la sédentarité croissante et l’obésité contribuent à faire du sport un objectif de santé publique. Le nombre des enfants obèses ou en surpoids double tous les quinze ans depuis 30 ans ! Plus d’un tiers des adultes sont en surpoids. L’hypoactivité s’inscrit dans un cercle vicieux où l’inactivité favorise l’obésité et réduit l’aptitude physique qui elle-même engendre l’inactivité... et l’image de soi pour l’obèse l’empêche de pratiquer... Le temps passé devant la télévision ou avec les jeux vidéo est directement corrélé au degré de corpulence des enfants. Les dépenses énergétiques chez l’enfant sont en nette régression sans que soient réduits les apports caloriques « 30 minutes d’activités sportives ou physiques en moins par jour, c’est 500 g de graisse en plus chaque mois » !
S’agissant de la prévention des maladies cardiovasculaires, de l’obésité, du diabète, de l’ostéoporose... le poids économique des bienfaits du sport sur la santé est reconnu même si peu d’études sont disponibles. Parmi celles-ci signalons celles conduites par la Fédération française du sport d’entreprise qui révèlent que les sportifs

en relation

  • La jeunesse et sport
    16633 mots | 67 pages
  • La jeunesse et le sport
    389 mots | 2 pages
  • RECOMMANDATION JEUNESSE ET SPORTS
    17685 mots | 71 pages
  • Jeunesse, sport et estime de soi
    517 mots | 3 pages
  • Interview d'enquête sur les fonctionnaires de la jeunesse et sport
    2623 mots | 11 pages
  • rapport de stage Ministère de la Jeunesse et des Sports Sous le thème : La Comptabilité publique (Ordonnateur et Comptable)
    5953 mots | 24 pages
  • Dejeps
    683 mots | 3 pages
  • Sport et integration sociale
    2877 mots | 12 pages
  • Romain
    2206 mots | 9 pages
  • Economie
    3359 mots | 14 pages