Sport et santé chez l'ado

2098 mots 9 pages
Sport et santé où les effets bénéfiques d’une pratique physique régulière
Etre en bonne santé c’est essentiellement pour nous, enseignant d’EPS, être bien dans son corps , être en forme .
Histoire de vocabulaire ;
Nous préférons parler de pratiques physiques ou d’activités physiques plutôt que de sport qui est souvent entendu comme une pratique de compétition encadrée. Il existe différentes formes de pratique physique ; les activités d’entretien, les pratiques de loisir, les activités de compétition…elles peuvent se dérouler dans des cadres institués, à l’école, en club, dans une association ou de manière libres, seul ou entre amis (un footing, un match de foot de quartier, une randonnée…).
Les fréquences de pratique peuvent être occasionnelles, régulières, ou intensives…
Pour être en bonne santé dès l’enfance il nous semble indispensable d’avoir une pratique physique régulière, de 4 à 8 heures par semaine, et de la maintenir tout au long de sa vie. Comme ces formes d’activités peuvent être multiples il est d’un intérêt capital que les activités physiques sportives et artistiques soient variées en EPS ; les programmes vont d’ailleurs en ce sens depuis de nombreuses années. Mais nous estimons essentiel également de développer « la toile de fond » d’un individu en bonne santé, à savoir sa consommation maximale d’oxygène (ou Vo2max). C’est en effet l’indice le plus pertinent pour caractériser un individu en bonne santé et ce à tous les âges de la vie .
C’est donc un des objectifs qui anime, même s’il n’est évidemment pas exclusif, notre enseignement , auprès des enfants et des ados . Nous aborderons longuement cette notion ultérieurement.
Nous savons que l'activité physique/sportive est bénéfique sur le plan physique : elle assure un développement harmonieux des muscles, et de la tonicité en général et permet une bonne statique vertébrale et même une amélioration en cas de problème. Elle contribue également à lutter contre la sédentarité qui, dans nos

en relation

  • Développement
    874 mots | 4 pages
  • La pauvreté
    2254 mots | 10 pages
  • Psychologie des conduites à risques
    11189 mots | 45 pages
  • Développement psychoaffectif de l’enfant.
    4766 mots | 20 pages
  • Synthèse sur les mécanismes de défense
    3944 mots | 16 pages
  • Td marketing tc
    1204 mots | 5 pages
  • Sarah
    2154 mots | 9 pages
  • Apprentissage Moteur Claudie
    3999 mots | 16 pages
  • parents et adolescents 1
    2223 mots | 9 pages
  • Psychologie enfant et ado
    13344 mots | 54 pages