Starfula

Pages: 2 (395 mots) Publié le: 23 mai 2013
 Mais lors du retour d’exil de celui-ci, Phèdre se rend compte → tous ses efforts sont vains. Tout cela → « vaines précautions » vers 301 →désarroi sur lequel appuie la diérèse→ elle ne peut pas yéchapper : une force supérieure s’acharne sur elle.
 Ajoute « cruelle destinée » →2 exclamatives → très touchée par ce qu’elle vit.
 « Par mon époux lui-même à Trézène amené, j’ai revu l’ennemi quej’avais éloigné » → rechute
 Comme elle le dit à la fin de l’extrait, vers 305 et 306, je cite : « Ce n’est plus une ardeur dans mes veines cachées, c’est Vénus toute entière à sa proie attachée »: → Phèdre = jouet de Vénus → pas de possibilité de délivrance, à part la mort.
Racine voulait faire ressentir aux spectateurs l’inutilité de la lutte que tient Phèdre contre l’amour qu’elle éprouvepour Hippolyte puisqu’il s’agit d’une tragédie influencée par le Jansénisme.
 Dès son plus jeune âge, Racine → imprégné profondément par le Jansénisme qui marque également ses tragédies.
 Pourles Jansénistes, les hommes → pas libres de penser et d’agir comme ils le veulent → guidés par une force supérieure, comme l’est Phèdre à cause de la malédiction qui pèse sur sa famille et qui a ététransmise par Vénus, lorsque le soleil a révélé à l’Olympe l’amour entre la déesse et le dieu Mars.





CONCLUSION
Dans la tragédie Phèdre, l’héroïne a la volonté de lutter car elle sesent coupable de l’amour horrible qu’elle a pour Hippolyte. Mais cette lutte est inutile car il y a une fatalité dans son destin : elle ne peut rien y faire et ne peut rien changer car une forcesupérieure, Vénus, la déesse de l’amour l’accable. Celle-ci à posée une malédiction sur toute la haute et grande lignée de Phèdre.
Il s’agit donc bien d’une scène tragique puisque, d’un part,Phèdre possède toutes les caractéristiques du héros tragique, à savoir le sentiment de culpabilité, la conscience d’une force supérieure qui l’accable et la grandeur. D’autre part cette scène...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !