Structure des 3 lettres d'epicure

917 mots 4 pages
La structure des trois Lettres d’Epicure .

Lettre à Hérodote : structure
I. Prologue :
p. 21, « Épicure à Hérodote, salut. »  p. 22, « duquel je parlais tout à l’heure ».
II. Les principes de l’étude de la nature.
1. Préceptes de méthode : p.22, « Il faut commencer »  p.22, « et sur l’invisible ».
2. Principes de l’étude de la nature : l’invisible : p.22, « Ces deux points bien compris »  p.25, « un moule suffisant ».
III. L’étude de la nature : structure et propriétés des corps.
1. Cosmologie : p.25, « Ce n’est pas seulement »  p.25, « une infinité de mondes ».
2. Théorie de la perception : p.25, « Il y a, outre les corps solides »  p.29, « conformément à sa nature ». a – Les simulacres : p.25, « Il y a en outre »  p.27, « leur soient conformes » b – La vision : p. 27, « Il faut admettre »  p.28, « le trouble et la confusion » c – L’audition : « L’audition »  p.29, « l’affection auditive ». d – L’odorat : p. 29, « Pour ce qui est de l’odeur… sa nature ».
3. Les corps simples : p.29, « Il faut admettre que »  p.35, « toujours vrai ». a – L’atome : p.29, « Il faut admettre que »  p.33, « des agrégats ». b – Les atomes dans l’univers : p.33, « On ne peut attribuer »  p.35, « toujours vrai »,
4. La nature de l’âme : p.35, « Après cela, »  p.37, « détail sur la question ».
5. Caractéristiques des corps composés : p.37, « Les formes, les couleurs »  p.39, « nous nommons le temps ».
6. Génération et évolution : a - Formation des mondes : p.39, « Il faut admettre que le monde »  p.39, « pareils germes »., b - L’acquisition des langues : p.39, « On doit croire que la nature humaine » p.40, « à interpréter ces mots nouveaux ».
IV. Fonction et finalité de l’étude de la nature.
1. Contre la théologie astrale : p.40, « Il ne faut pas croire »  p. 41, « engendrent un monde ».
2. Étude des réalités célestes et explication multiple : p.41, « On doit d’ailleurs admettre »  p. 42, « pour telle raison et non autrement ».
3. Du

en relation

  • Droit
    1258 mots | 6 pages
  • L'épicurisme
    4342 mots | 18 pages
  • Lettre à ménécée - analyse
    2301 mots | 10 pages
  • Introduction
    1217 mots | 5 pages
  • EPICURE_TES_TS_
    2085 mots | 9 pages
  • Le plaisir épicurien
    30419 mots | 122 pages
  • Le mythe des origines de l’antiquité grecque à la bible
    3168 mots | 13 pages
  • Lettre a ménécée
    982 mots | 4 pages
  • Avantages de l'immigration
    6627 mots | 27 pages
  • Epicure
    25828 mots | 104 pages