Suffrage Universelle

1351 mots 6 pages
Le suffrage universel est un principe d’expression de la volonté populaire. Il fonde la souveraineté du peuple dans un régime politique démocratique dans lequel le pouvoir est détenu et contrôlé par ce dernier. Le droit de vote permet aux citoyens d’un Etat d’exprimer leur volonté à l’occasion d’un scrutin afin d’élire leur représentant et leur gouvernement, de répondre à la question posée par un plébiscite ou un référendum.
Le suffrage universel étant un des principes fondamentaux de la démocratie donne au peuple l’impression de décider des grandes orientations politique. Est-il pour autant le garant de la démocratie ? Il est l’outil choisi pour garantir la démocratie mais le fait-il vraiment ? Quels sont les obstacles ou les formes de déviance ?
Dans une première partie, voyons le suffrage universel en tant que grande évolution, dans une seconde sous l’influence d’autres acteurs, pour enfin comprendre, dans une troisième partie le résultat de ces évolutions.

La démocratie n’est pas une invention récente puisqu’elle remonte à la Grèce antique. C’est un ensemble de pratiques sociales basées sur des valeurs d’égalité, de liberté et de justice qui évoluent avec le temps.
Les pratiques démocratiques les plus connues que la république a apportées dans le domaine politique sont, le suffrage universel, la liberté d’opinion et de réunion, l’indépendance de la presse et de la justice.
Le suffrage universel permet aux citoyens d’élire de manière égalitaire leur représentant en fonction de ses idées, de son parti politique sans distinction de classe ou d’opinion. Les citoyens deviennent partie prenante de la société.
La démocratie est le régime politique dans lequel le pouvoir est détenu et contrôlé par le peuple. Ainsi, il en est le garant et peut jouir des principes fondamentaux de la démocratie telle que la liberté, la règle de la majorité, une consultation régulière grâce aux élections. Le suffrage universel a été prévu par de nombreuses

en relation

  • Suffrage universel
    1670 mots | 7 pages
  • Suffrage universel
    560 mots | 3 pages
  • Suffrage universel
    2120 mots | 9 pages
  • suffrage universel
    1062 mots | 5 pages
  • Le suffrage universel
    915 mots | 4 pages
  • Le suffrage universel
    551 mots | 3 pages
  • Le suffrage universel
    689 mots | 3 pages
  • Le suffrage universel
    1004 mots | 5 pages
  • Suffrage universel
    315 mots | 2 pages
  • Le suffrage universel dans nos démocraties
    795 mots | 4 pages