Sujet : la flexibilité du travail peut-elle permettre de lutter efficacement contre le chômage ?

Pages: 13 (3004 mots) Publié le: 2 janvier 2012
La flexibilité a longtemps été une revendication majeure des employeurs en France. Cependant, invités à
réorganiser le travail en vue de l'application de la loi des 35 heures, leur souci de la flexibilité s'est atténué.
L'expression “ flexibilité du travail ” présente en effet plusieurs faces. Au sens général, cela signifie la souplesse
d'utilisation du travail salarié. Elle semblejustifiée par les évolutions rapides de la demande et le souci de rendre
des prestations très adaptées aux demandes des ménages ou des entreprises. En particulier, la nécessité d'être
compétitif au niveau international est avancée comme une contrainte majeure imposant la flexibilité.
Alors que dans les pays développés à économie de marché (PDEM), les conditions d'utilisation du travail sontencadrées par des règles juridiques et conventionnelles, certains se demandent si la flexibilité du travail peut
permettre de lutter efficacement contre le chômage. La flexibilité peut correspondre à une remise en cause du
cadre institutionnel d'utilisation du travail. Le travail correspond à une dépense d'énergie effectuée dans un but
productif. Le cadre social de cette dépense d'énergie estl'emploi. La flexibilité peut porter sur le volume horaire
de travail effectué (flexibilité quantitative) en modulant les horaires avec les mêmes effectifs (flexibilité interne)
ou en faisant varier les effectifs employés (flexibilité externe). La flexibilité sous différentes formes aboutit à une
diminution du coût du travail. Enfin, la flexibilité fonctionnelle revêt un aspect qualitatif etconcerne l'adaptation
des qualifications des travailleurs aux contraintes de la production. Le chômage désigne la situation de personnes
actives désireuses de travailler, sans emploi et qui n'en trouvent pas malgré leurs recherches effectives (INSEE).
Lutter efficacement contre le chômage signifie trouver des solutions qui s'avèrent, sur le long terme, sans effets
pervers majeurs. En effet,depuis quinze ans, les mesures prises contre le chômage visent la flexibilité mais peu
se sont révélées satisfaisantes.
Nous verrons d'abord en quoi la flexibilité peut aboutir à limiter le chômage, avant d'envisager les limites de
cette solution.
La flexibilité, selon les économistes libéraux, peut permettre de lutter contre le chômage par l'assouplissement
des conditions d'utilisationdu travail si elle ne vise pas un objectif trop restrictif.
La souplesse d'utilisation du travail doit aboutir au développement de l'emploi en favorisant l'offre d'emplois par
les entreprises et de travail par les salariés. Du côté des employeurs, les facilités juridiques favorisent
l'embauche. En effet, pouvoir disposer d'un salarié rapidement et sans procédures contraignantes permet auxentreprises de répondre aux variations de la demande et de gagner en compétitivité. Si les procédures de
licenciement sont allégées ou même inexistantes, comme c'est le cas pour les contrats à durée déterminée ou
pour l'emploi intérimaire, l'entreprise n'hésite plus à embaucher. Les entreprises peuvent alors développer leur
activité sans craindre les sureffectifs. Selon le document 3, lePIB doit alors enregistrer une hausse, source de
créations d'emplois.
En France, entre 1985 et 1995, les contrats à durée déterminée (CDD), c'est-à-dire dont le salarié connaît à
l'embauche le terme, ont été multipliés par 2,34 (document 2). L'emploi intérimaire, pour lequel le salarié est
soumis à deux employeurs (l'entreprise de travail intérimaire et l'entreprise où il effectue sontravail), conçu pour
faire face à un surcroît d'activité temporaire, a été multiplié par 2,5. En revanche, les emplois d'apprentis, peu
coûteux, mais contraignants en termes de formation de la part des entreprises, n'ont pas connu une hausse aussi
forte : seulement 22,22 % de plus. Cela traduit le rejet des contraintes juridiques par les entreprises.
Pour les ménages employeurs, un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La flexibilité du travail peut-elle permettre de lutter efficacement contre le chômage ?
  • La flexibilité du travail peut-elle permettre de lutter efficacement contre le chômage?
  • Peut-on lutter efficacement contre le chômage ,
  • La flexibilité du travail permet-elle de lutter contre le chomage ?
  • La flexibilité est elle efficace pour lutter contre le chomage?
  • Flexibilité du travail et lutte contre chômage
  • Peut on lutter contre le travail clandestin
  • faut-il baisser le coût du travail pour lutter contre le chômage

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !