Synthèse kant

Pages: 5 (1196 mots) Publié le: 2 mai 2010
* Préface :*
La philosophie grecque se divisait en trois sciences : la physique, l’éthique et la logique. Cette division est tout à fait naturelle. Cependant, il faut déterminer le principe sur lequel elle se fonde et examiner quelques subdivisions supplémentaires. Tout d'abord, on peut distinguer la philosophie formelle de la philosophie matérielle. La philosophie formelle est appeléelogique, elle s'occupe des règles universelles de la pensée et de l'entendement. Cette philosophie ne comporte aucune partie empirique. La philosophie matérielle se divise en deux : la physique (qui concerne les objets déterminés) et l'éthique (qui concerne les lois auquels ces objets sont soumis). Cette philosophiecomporte une partie empirique car elle est en direct rapport à son objet. En effet, leslois de la physique et de l'éthique dépendent de la nature en tant qu'objet ainsi qu'à la volonté de l'homme affectée par la nature. La philosophie pure se distingue de la philosophie empirique. En effet, les doctrines qu'elle énonce ne s'appuient pas sur l'expérience mais sur les "principes a priori". La philosophie pure se divise en deux : la philosophie formelle (c'est à dire la logique) et lamétaphysique (qui étudie les objet déterminés par l'entendement). Puis, la métaphysique se divise elle même en deux : la métaphysique des moeurs (qui s'occupe de la partie rationelle de l'Ethique, c'est à dire la morale) et la métaphysique de la nature (qui s'occupe de la partie rationelle de la Physique). La division du travail, dans la production, est un avantage car chacun est responsable de satâche. Il peut donc l'effectuer avec plus d'aisance et de perfectionnement. Comme dans la production industrielle, la philosophie pure ne mérite t-elle pas une personne qui puisse l'étudier indépendamment de toute autre discipline ? Le rationnel et l'empirique devraient être étudiés de façons différentes. D'une part, une métaphysique de la nature précéderait la physique. D'autre part, unemétaphysique de la nature précéderait l'Anthropologie pratique. Mais, est il nécessaire d'élaborer une philosophie morale pure sans se préoccuper de l'empirique ? L'idée d'élaborer une philosophie morale tient lieu de l'idée commune du devoir et des lois. De toute valeur morale, découle une obligation. En effet, la loi morale implique en elle une néccessité d'être respectée par tout les hommes : elle estuniverselle. Une philosophie morale ne repose que sur sa partie pure, sans faire appel à l'Anthropologie, et donne à l'homme des lois morales pour qu'il puisse se comporter en être raisonnable. Ces lois demandent à l'homme une faculté de juger. En effet, il faut être capable de juger quand ces lois doivent être appliquées (pour pouvoir les appliquer au moment opportun). Car l'homme pourrait concevoirl'existence de la philosophie morale pure, sans l'appliquer. La moralité peut être corrompue ; une métaphysique des moeurs permet donc de constituer une règle suprême à la morale, de l'orienter. Un homme bon est un homme qui agit conformement et pour la loi morale. Seule la philosophie pure, précedée d'une métaphysique, permet de trouver une loi morale vraie et pure. La philosophie morale ne doitpas mêler les principes purs aux principes empiriques sinon elle ne peut être ni une philosophie (car la philosophie n'est pas empirique et se distingue de la connaisance commune), ni morale (car le fait de mélanger les principes purs et empiriques n'est pas moral). La métaphysique des moeurs se distingue de la philosophie pratique universelle de Wolff. Cette dernière a considéré le vouloir engénéral (déterminé par des mobiles empiriques) et pas une volonté pure. La métaphysique des moeurs doit examiner la volonté pure. Les fondements de cette métaphysique traîtent d'un principe de moralité. Les fondements sont divisés en trois sections.
* Première section : passage de la connaissance rationelle commune de la moralité à la connaissance philosophique :*
Pour qu'un acte soit...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Kant
  • Kant
  • Kant le "je"
  • Kant
  • Kant
  • Kant
  • Kant
  • Kant

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !